Économie – Social

A Châteauroux F2R veut vivre !

Par Carl Dechâtre, France Bleu Berry mardi 13 octobre 2015 à 21:05

Les salariés de F2R ont bloqué l'autoroute A20
Les salariés de F2R ont bloqué l'autoroute A20 © Radio France - Carl Dechâtre

24h avant une audience décisive au tribunal de commerce les salariés de F2R ont bloqué l'A20 et défilé sur l'autoroute mardi. Une action spectaculaire pour demander une nouvelle fois à Peugeot et Renault des garanties de commande seul moyen de permettre une reprise viable de l'entreprise.

Ce mercredi devrait  être décisif pour F2R. A moins d'un nouveau report, le tribunal de commerce de Châteauroux statuera sur le sort du dernier fabricant français de jantes alu et de ses 500 salariés. Mardi midi près de 300 d'entre eux ont défilé sur l'autoroute pour faire entendre leurs voix et réclamer auprès de leurs principaux clients, Renault et Peugeot des engagements de volume, de durée et de prix sur les commandes.

Si les constructeurs se sont engagés, quel que soit le repreneur ce sera OK ! - Patrice Perrot, délégué CFDT 

En redressement judiciaire depuis 18 mois, F2R (basé à Diors dans l'agglomération castelroussine)  risque la liquidation, mais le tribunal peut aussi désigner parmi les  2 dossiers déposés le nom d'un repreneur :  soit le groupe Arche soit Thierry Morin ancien PDG de Valéo. Mais pour qu'une reprise soit viable, il faudra, de toutes façons, que Peugeot et Renault, les principaux clients, s'engagent sur des volumes de commande à moyen terme.

Claude Biaunier - délégué syndical CGT chez F2R

Des centaines de personnes sont attendues devant le tribunal de Commerce de Châteauroux dès le début d'aprsè-midi. L'audience débutera à 14h ce mercredi.