Économie – Social

Châteauroux : le nouveau four est relancé, l'activité reprend chez Pyrex

Par Damien Triomphe, France Bleu Berry jeudi 10 août 2017 à 18:35

Johann Brunie, responsable du Process verre chez Pyrex, a piloté l'opération de réfection du four. A l'intérieur, la température grimpe jusqu'à 1 500 degrés.
Johann Brunie, responsable du Process verre chez Pyrex, a piloté l'opération de réfection du four. A l'intérieur, la température grimpe jusqu'à 1 500 degrés. © Radio France - Damien Triomphe

Les salariés de Pyrex, reprennent progressivement le travail sur le site de Châteauroux, après environ un mois et demi de vacances, le temps pour l'usine de reconstruire son four de cuisson, qu'il faut changer tous les 5 ans.

C'est le plus grand four de ce type au monde, pour faire fondre du verre borosilicate, le matériau qu'utilise Pyrex pour produire ses plats en verre. Environ sept mètres de large pour une quinzaine de mètres de long. A l'intérieur, la température grimpe jusqu'à 1 500 degrés. Le four, qui est en activité continue et contient 250 tonnes de matière en fusion, doit être démonté et reconstruit tous les 5 ans pour faire face à l'usure des parois. C'était le cas cette année. Ce nouveau four est moins gourmand en énergie, et quelques améliorations de fonctionnement ont été réalisées, mais il reste globalement proche du précédent. Coût total de l'opération de réfection : près de 6 millions d'euros.

Il ne suffit pas d'appuyer sur un bouton pour allumer ce four : il a fallu près d'une semaine pour le faire chauffer. De plus, toutes les machines ne démarrent pas en même temps : une première ligne de production a été relancée ce mercredi, une deuxième ce jeudi, et les deux autres ne le seront que la semaine prochaine, voire la suivante.