Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Châteauroux : les logements loués sur les plates-formes comme Airbnb doivent désormais être déclarés en mairie

-
Par , France Bleu Berry

Si vous habitez l'une des quatorze communes de l'agglomération de Châteauroux et que vous souhaitez louer un logement meublé sur une plate-forme comme Airbnb ou Seloger.com, vous devez désormais le déclarer en mairie.

Les locataires recevront un numéro d'enregistrement à 13 chiffres par logement loué auprès des mairies de l'agglomération de Châteauroux
Les locataires recevront un numéro d'enregistrement à 13 chiffres par logement loué auprès des mairies de l'agglomération de Châteauroux © Maxppp - Pierre HECKLER

Châteauroux, France

L'agglomération de Châteauroux met en place une procédure d'enregistrement pour la location d'un meublé de tourisme. Les propriétaires de logement meublé qui souhaitent le louer devront effectuer une déclaration préalable soumise à enregistrement auprès de la commune où se situe le bien.

Les personnes qui n'effectueront pas cette déclaration de leur logement meublé en mairie ne risquent pas d'amende mais elle n'auront pas le numéro d'agrément à treize chiffres qui va devenir nécessaire pour pouvoir louer sur des sites comme Airbnb ou Seloger.com par exemple. Ces plateformes risquent 50 000€ d'amende pour chaque annonce non déclarée qui n'ont donc pas le fameux numéro d'enregistrement.

"C'est un souci d'équité vis à vis de ceux qui s'astreignent à une réglementation assez draconienne comme les hôteliers" Gil Avérous, président de Châteauroux Métropole

Il ne s'agit pas d'une question d'argent explique Gil Avérous, président de Châteauroux Métropole. Pour preuve, l'an dernier, sur six mois, de juillet à décembre 2018, Airbnb a versé 1200€ de taxe de séjour à l'agglomération castelroussine avec une taxe de séjour à trente centimes par nuit et par personne, ce qui correspond à 4000 nuitées. 

L'objectif de cette mesure, c'est de mieux encadrer ce genre de location sur internet qui représente une concurrence à l'offre touristique traditionnelle : une concurrence avec les hôtels ou les gîtes par exemple qui payent des charges contrairement aux loueurs particuliers sur les plateformes numériques.

Gil Avérous, président de Châteauroux Métropole, explique le sens de cette démarche d'enregistrement des logements meublés sur les plates-formes numériques à déclarer en mairie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu