Infos

Châteauroux : "Michel Sapin a écrit au PDG de La Poste" pour défendre le bureau de Saint-Christophe

Par Marc Bertrand, France Bleu Berry samedi 29 octobre 2016 à 19:40

Le porte-parole du comité des usagers et de défense de la Poste de Saint-Christophe prépare son discours, samedi 29 octobre à Châteauroux.
Le porte-parole du comité des usagers et de défense de la Poste de Saint-Christophe prépare son discours, samedi 29 octobre à Châteauroux. © Radio France - Marc Bertrand

Selon le comité des usagers et de défense de la Poste de Saint-Christophe, le ministre de l'économie et des finances et ancien député de l'Indre soutien leur combat pour empêcher la fermeture du bureau de poste prévue le 30 novembre. 1600 usagers ont signé leur pétition pour le maintien du site.

Fermera, fermera pas ? La mobilisation citoyenne continue pour sauver le bureau de Poste du quartier Saint-Christophe, à Châteauroux. Hier ils étaient 150 à défiler pour empêcher la fermeture prévue le 30 novembre. C'est trois fois plus que le rassemblement d'il y a deux semaines. Et leur pétition a déjà recueilli plus de 1600 signatures.

Pas de réponse de la direction de La Poste

Ce sont maintenant les politiques qui s'en mêlent, et pas des moindres. Après avoir rencontré le maire de Châteauroux Gil Avérous, le président des maires ruraux Vanik Berberian... c'est le ministre de l'économie et des finances et ancien député de l'Indre, Michel Sapin, qui s'est saisi du dossier.

"Michel Sapin a écrit en date du 20 octobre au PDG de La Poste à propos de Saint-Christophe, suite à un courrier que nous lui avions adressé. A ce jour, à notre connaissance, il n'ya pas eu de réponse de la direction de La Poste" - Lionel Chaudron, porte-parole du comité des usagers de Saint-Christophe

Le bureau de Saint-Christophe pas encore sauvé

Michel Sapin n'est pas le seul à vouloir sauver le bureau de Saint-Christophe. Loin de là ! Jeudi, déjà, le président de l'association des maires ruraux et président de la commission départementale de la présence postale territoriale pour l'Indre, Vanik Berberian, laissait entendre que le site serait sauvé... avant de se montrer plus mesuré le lendemain en direct sur France Bleu Berry, où il exprimait seulement un optimisme certain quant au maintien du site.

Samedi, les riverains ont pris connaissance d'une lettre du maire de Châteauroux, Gil Avérous. Il y écrit que "comme vous, nous sommes attachés à une présence postale complète. La Poste m'a transmis une note d'information sur l'évolution du réseau sur Châteauroux. Le projet n'est pas acceptable car il n'offre pas un niveau de service bancaire à la hauteur de celui qui existe aujourd'hui."

"J'ai informé les représentants de La Poste de mon souhait de revoir ce projet y compris en déménageant sur la place Saint-Christophe. Je n'ai pas eu pour le moment de retour positif" - Gil Avérous, maire de Châteauroux, dans une lettre aux usagers.

La mobilisation continue

Le maire se dit aussi surpris par les propos de Vanik Berberian, la représentante départementale de La Poste lui ayant affirmé au contraire que le bureau de Poste est pour l'instant toujours en passe de fermer. Les usagers, eux, restent circonspects : "Nous maintenons notre mouvement tant qu'on n'aura pas de décision écrite et officielle de la part de La Poste".

Partager sur :