Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Châteauroux : timide reprise estivale au camping de Belle-Isle

-
Par , France Bleu Berry

Premier week-end de départs en vacances, alors que la saison estivale s'annonce compliquée pour les professionnels, à cause de la crise sanitaire. Au camping Le Rochat à Châteauroux, l'arrivée des premiers vacanciers est plutôt timide.

Le camping Le Rochat près de Belle-Isle à Châteauroux.
Le camping Le Rochat près de Belle-Isle à Châteauroux. © Radio France - Emeline Ferry

C'est le premier week-end de départs en vacances ! Alors que les autorités recommandent de rester en France cet été, les professionnels berrichons du tourisme espèrent que les vacanciers viendront se mettre au vert dans l'Indre et le Cher. Mais pour l'instant, le démarrage de la saison est plutôt timide. Exemple au camping Le Rochat, près du lac de Belle-Isle à Châteauroux. 

Après le confinement et après avoir contracté le Covid-19, sans gravité, Georgette et son mari avaient besoin de souffler un peu et de prendre du repos, loin de la région parisienne où ils vivent. "Psychologiquement, ça n'a pas été facile. Il fallait sortir de la maison, sortir de la région, être au grand air, on est très bien ici !", s'enthousiasme la vacancière. Au programme du séjour : balades, baignade, piscine, visites, détente... 

Protocole sanitaire et mesures de distanciation

Et pas besoin de venir de très loin pour profiter. Denis vit à Issoudun. Pour profiter des retrouvailles avec sa fille qui ne vit pas chez lui, il a réservé un mobil-home au camping pour les deux prochaines semaines. "Ça casse la monotonie, ça change du train-train, de la routine. Il y a des jeux, des activités... On va profiter !", sourit Denis.

Pour accueillir les vacanciers, il a fallu mettre en place toute une série de mesures sanitaires : gel hydroalcoolique, plexiglass à l'accueil, sens de circulation dans les sanitaires communs. Et même s'ils pensent un peu à l'épidémie de Covid-19, cela n'a pas empêché Nadège et Michel de voyager à bord de leur camping-car. "On a du gel, on met des masques quand on va faire les courses. On fait attention, mais il faut bien profiter aussi", explique le couple de retraités.

La clientèle d'entreprise est de retour, avec des travailleurs qui viennent régulièrement au camping Le Rochat. Même si c'est beaucoup plus calme que d'habitude. "L'année dernière, on était à 57% de taux d'occupation sur les emplacements, aujourd'hui on est à 22% sur la même période", constate Najat Adam, responsable de l'accueil. "Donc on croise les doigts, on espère que les gens vont quand même se déplacer et profiter de ces vacances". Point positif : le carnet de réservations pour les prochaines semaines est déjà un peu plus rempli.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess