Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : ils sont une dizaine à se mobiliser pour le référendum d'initiative citoyenne à Châteauroux

samedi 22 décembre 2018 à 11:32 Par Aurore Richard, France Bleu Berry

Les gilets jaunes continuent de se mobiliser en France mais ils sont moins nombreux ce samedi 22 décembre. Une dizaine de gilets jaunes se sont regroupés ce matin, sur le marché de Châteauroux. Ils défendent une de leurs revendications : le référendum d'initiative citoyenne.

Les Castelroussins peuvent signer une pétition en faveur du référendum d'initiative citoyenne.
Les Castelroussins peuvent signer une pétition en faveur du référendum d'initiative citoyenne. © Radio France - Aurore Richard

Châteauroux, France

Ce sixième samedi de mobilisation, ce 22 décembre, mobilise peu de gilets jaunes en France. Il y a des rassemblements à Paris, dans le quartier Montmartre notamment, mais aussi en régions. A Châteauroux, ils ne sont qu'une dizaine

Deux petits groupes se sont postés aux abords du marché, rue Jean-Jacques Rousseau. Ils abordent les passants venus faire leurs achats, ils leur expliquent le référendum d'initiative citoyenne. Cette mesure permettrait aux citoyens eux-mêmes d'initier un référendum. Selon les gilets jaunes, cela redonnerait la parole aux Français.  

Cette faible mobilisation déçoit certains manifestants. "_Il y a un peu de colère qui monte en moi_, parce que les gens nous disent de continuer mais il ne suffit pas de dire cela. Il faut être sur place avec nous pour mettre plus de pression", regrette Patoche, un fidèle du rond-point Mercedes, au Poinçonnet. 

Jean-François Barnaba n'était pas le bienvenu ce samedi

Jean-François Barnaba, un gilet jaune de l'Indre très présent dans les médias, n'était pas de la partie ce samedi matin. Les manifestants castelroussins ont voté ce vendredi 21 décembre, dans la soirée : ils ont refusé sa présence.