Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Châtellerault : le CRITT chargé d'homologuer les visières de protection, "c'est comme dans les films !"

-
Par , France Bleu Poitou

Avant d'être commercialisées, les visières de protection anti-Covid-19 doivent être homologuées par des laboratoires, comme ceux du CRITT de Châtellerault, dans la Vienne, qui leur font passer un tas de tests et de "crash-tests".

Le CRITT basé à Châtellerault teste et homologue des visières anti-Covid 19
Le CRITT basé à Châtellerault teste et homologue des visières anti-Covid 19 - Franck Leplanquais

Elles font désormais partie de notre quotidien : les visières pour se protéger du Covid-19. Désormais, certains boulangers, coiffeurs ou pharmaciens en sont notamment équipés. Mais avant d'être commercialisées, elles doivent être testées et homologuées par des laboratoires, comme ceux du CRITT Sports Loisirs, le Centre régional de l’innovation et du transfert de technologie, basé à Châtellerault, dans la Vienne.

Le CRITT de Châtellerault dispose de plusieurs laboratoires pour effectuer les tests
Le CRITT de Châtellerault dispose de plusieurs laboratoires pour effectuer les tests - Franck Leplanquais

Depuis plus de trois décennies, le CRITT teste des équipements de protection divers, comme les casques de moto ou les gilets de sauvetage. Le centre disposait donc toutes les compétences requises pour réaliser les contrôles des visières, souligne le directeur du CRITT, Franck Leplanquais. 

Et il faut dire que pour répondre aux normes européennes, ces visières doivent être soumises à un tas de contrôles.

La visière doit protéger des projections de gouttelettes, elle doit être assez grande pour qu'on puisse tourner la tête ou se pencher et suffisamment transparente pour qu'elle ne gêne pas la vue.

Pour s'assurer de la conformité des visières, celles-ci sont passées au peigne fin. Dans un laboratoire d'optique, elles sont placées dans des machines qui, grâce à des lasers, envoient des rayons et permettent ainsi de vérifier qu'aucune déformation ne s'opère. "C'est carrément comme dans les films !", s'amuse le directeur du CRITT. 

Franck Leplanquais se réjouit de pouvoir exercer ce "joli métier qui consiste à récupérer des objets  neufs puis à les casser" et, surtout, de le faire pour des entreprises locales.

Soutenir l'économie locale

Depuis le début de la crise sanitaire, la structure a déjà reçu entre trente et quarante demandes d’homologations, notamment de la part d’industriels de Châtellerault. Une façon de valoriser l'économie locale, estime le président du CRITT.

C'est un échange très intéressant de proximité entre les industriels et le laboratoire notifié, tous basés à Châtellerault, à 400 mètres de distance en moyenne. 

Les industriels peuvent ainsi apporter leur prototype au CRITT, qui réalise les essais devant eux. Si des "faiblesses" sont relevées, ils bénéficient immédiatement de conseils afin d'améliorer leur visière et ainsi obtenir l'homologation. Une procédure qui demande, environ une semaine, entre la réalisation des tests et les éventuelles rectifications à apporter.

Les visières sont longuement examinées avant de pouvoir être commercialisées
Les visières sont longuement examinées avant de pouvoir être commercialisées - Franck Leplanquais

Franck Leplanquais, fier de pouvoir aider les entreprises à redémarrer dans les meilleures conditions possibles, tient néanmoins à rappeler que la visière n’est pas une protection en soi. Pour être efficace, elle doit être portée en complément d’un masque ou d’une protection en plexiglas par exemple.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu