Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Châtellerault : Saint-Jean Industries placé en redressement judiciaire

jeudi 29 novembre 2018 à 12:24 Par Fanny Bouvard, France Bleu Poitou

L'annonce est tombée à la mi-journée ce jeudi. L'entreprise Saint-Jean Industries a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Lyon.

Le site de Saint-Jean Industries à Ingrandes-sur-Vienne.
Le site de Saint-Jean Industries à Ingrandes-sur-Vienne. © Radio France - Fanny Bouvard

Ingrandes-sur-Vienne, Ingrandes, France

La direction et les représentants syndicaux des fonderies alu d'Ingrandes-sur-Vienne était ce jeudi matin à Lyon pour déposer le dossier de cessation de paiement de l'entreprise. Dans la matinée, le tribunal de commerce de Lyon a pris sa décision, l'entreprise Saint-Jean Industries est placée en redressement judiciaire. 

Deux administrateurs judiciaires nommés 

Les potentiels repreneurs ont jusqu'au 28 janvier pour se faire connaître, et une décision est attendue pour le 13 février. Deux administrateurs judiciaires vont se déplacer la semaine prochaine sur Châtellerault pour rencontrer direction et salariés. Ils doivent également rencontrer les représentants de Renault.

Trois millions d'euros à trouver d'ici fin février, Renault promet son soutien

Les salaires du mois de novembre seront bien assurés, versés par les assurances générales des salaires (AGS). Pour fonctionner le site a besoin d'environ trois millions d'euros d'ici la mi-février. Renault s'engage à soutenir la trésorerie du site jusqu'au 15 février, mais ne précise pas pour l'instant à quelle hauteur. 

Ce jeudi, les 400 personnes travaillant sur le site de Saint-Jean Industries étaient appelés à faire grève. Ils ont reçu le soutien de Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT.