Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Chauffage : des degrés en moins, des euros en plus

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Avec le retour des températures automnales, il est temps de remettre le chauffage en route. Et quelques bonnes et simples pratiques permettent d'alléger la facture.

Avec l'arrivée de l'automne, et bientôt de l'hiver, il faut penser à rallumer les radiateurs
Avec l'arrivée de l'automne, et bientôt de l'hiver, il faut penser à rallumer les radiateurs © Maxppp - Vincent Voegtlin

Moselle, France

Ce n'est pas encore le rude hiver lorrain, mais déjà les températures et l'humidité de cet automne incitent déjà à remettre le chauffage en route. Mais plus que la météo extérieure, "c'est la température intérieure qui va être prépondérante" indique Julien Vieille, conseiller info énergie à l'ALEC du Pays Messin (Agence locale de l'énergie et du climat). 

Un degré de moins = 7% d'économie

Quelle est alors la température idéale ? 19° le jour selon le conseiller, et 16° à 17° la nuit. Car, une fois au chaud sous la couette, il est inutile de maintenir le même niveau de chauffage dans la maison. C'est aussi et surtout une source non négligeable d'économie. "Un degré de moins, c'est 7% d'économie sur la facture" rappelle Julien Vieille qui conseille l'usage du thermostat. 

En moyenne, et selon le type de logement et de chauffage, un foyer lorrain dépense entre 1.000 et 2.000 euros annuellement. 

Bons conseils et gare aux arnaques 

D'autres gestes simples permettent d'augmenter l'efficacité du chauffage, comme la purge des radiateur, l'isolation des tuyaux d'eau, la révision de la chaudière (ou de la cheminée) par un professionnel. L'isolation des logements est aussi un facteur très important. A ce sujet, Julien Vieille met en garde contre les arnaques engendrées par l'aide gouvernementale de l'isolation à 1 euro. " C'est une bonne idée, mais il faut se méfier de ceux qui démarchent par internet ou par téléphone. Ce sont des entreprises qui peuvent faire un travail bâclé, avec peu de qualité avec même parfois des risques pour le logement." L'ALEC , régulièrement sollicité par des consommateurs à ce sujet, conseil le d'abord de demander des devis aux professionnels et de les soumettre aux conseillers de l'agence. Histoire d'éviter les mauvaises surprises et de passer l'hiver au chaud. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu