Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cher : franc succès pour le canal de Berry à vélo

-
Par , France Bleu Berry

Un premier bilan pour le Canal de Berry à vélo. Les travaux de la piste cyclable sont maintenant terminés à Vierzon. 70.000 cyclistes l'ont emprunté en un an.

Le canal de Berry à vélo (les aménagements à Drevant, près de St-Amand-Montrond)
Le canal de Berry à vélo (les aménagements à Drevant, près de St-Amand-Montrond) © Radio France - Michel Benoit

Deux tronçons sont désormais réalisés : 44 km entre Plaimpied-Givaudins (au Sud Est de Bourges) et Vierzon, et 40 km entre Montluçon et St-Amand-Montrond. Dix millions d'euros ont été dépensés pour cela. Dix autres millions seront investis d'ici 2027 pour aménager une piste sur les 120 km restants entre Plaimpied-Givaudins et Dun sur Auron.  

Le canal de Berry à vélo est un moyen agréable de découvrir le patrimoine du Cher
Le canal de Berry à vélo est un moyen agréable de découvrir le patrimoine du Cher © Radio France - Michel Benoit

C'est indéniablement une réussite. Ils étaient nombreux cet été, comme Alain à rouler en famille au départ de Bourges : "Cela nous arrive d'aller jusqu'à Mehun sur Yèvre, ou au delà. On emporte parfois le pique-nique avec la bouteille de rosé. C'est vraiment très agréable." On peut désormais rallier Vierzon depuis Bourges ou Plaimpied-Givaudins. Reste à aménager des lieux de convivialité ou d'hébergement sur le parcours : " Peu à peu, on voit s'ouvrir des choses : soit un gîte, soit un arrêt vélo pour des réparations. On a un projet sur Mehun sur Yèvre. On a un gîte qui vient d'ouvrir près de Foëcy, détaille. Véronique Fenoll, présidente du syndicat du canal de Berry. Il faudra un peu de temps, mais c'est très bien parti. L'affluence est bien au delà de nos espérances." 

Véronique Fenoll, présidente du syndicat intercommunal, a présenté le quatrième numéro du journal du canal de Berry.
Véronique Fenoll, présidente du syndicat intercommunal, a présenté le quatrième numéro du journal du canal de Berry. © Radio France - Michel Benoit

On rêve à un succès comparable à la Loire à Vélo. Il faudra pour cela veiller au bon entretien des berges. Cela laisse parfois à désirer selon Alain : " Régulièrement quand on passe après un coup de vent, on trouve des branches sur la piste, parfois même un tronc d'arbre qui bouche le passage. Il faudrait aussi faire un peu plus de faucardage. Cet été, on peinait parfois à se croiser. Il y avait des chardons ou des herbes hautes qui empiétaient sur le passage." 

Le canal de Berry à Bourges
Le canal de Berry à Bourges © Radio France - Michel Benoit

L'entretien est à la charge des communes. Les plus petites n'ont pas forcément les agents nécessaires. Le syndicat du canal de Berry espère aboutir à la création d'une structure commune, sous l'égide du département  pour un entretien cohérent et homogène.  Des petits soucis qui n'entament pas l'optimisme général. A Méry sur Cher, Mathilde Feulin Courcel, qui tient des chambres d'hôtes (la Grange de Léonie), croit beaucoup en ce canal de Berry à vélo. Mathilde a investi, dès le printemps avec son mari Christophe dans une vingtaine de vélos même si le canal de Berry à vélo n'était pas terminé cet été à cause du Covid : " On a  des vélos musculaires, des vélos électriques, des remorques pour enfant, et même un bi-porteur électrique. c'est ce vélo avec une caisse à l'avant pour y faire monter deux enfants. C'est un pari sur l'expansion du canal de Berry à vélo. On a créé un site internet qui s'appelle Berryvelo.com. On a des personnes qui ont fait jusqu'à une heure de route pour venir louer des vélos. On est très confiants. Le vélo a le vent en poupe, comme le slow tourisme. Cela ne peut pas être un échec. " Mathilde et Christophe ouvriront d'ailleurs une quatrième chambre d'hôte au printemps prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess