Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cherbourg : départ du directeur de l'usine LM Wind Power

-
Par , France Bleu Cotentin

Erwan Le Floch a quitté ses fonctions à la direction de l'usine de fabrication de pales d'éolienne géantes à Cherbourg le 2 mars. Un départ brutal qui intervient alors que LM Wind Power doit accélérer sa production pour satisfaire la demande de ses clients.

La fameuse pale de 107 mètres de long dans l'usine de LM WindPower à Cherbourg.
La fameuse pale de 107 mètres de long dans l'usine de LM WindPower à Cherbourg. © Radio France - Mahaut de Butler

"2020 va être _l'année de la montée en puissance_, puisqu'on va faire en sorte de réduire les temps de cycle pour être compatibles avec les besoins du marché." Erwan Le Floch, qui quitte aujourd'hui la direction de l'usine LM Wind Power, tenait ces propos en décembre 2019 au micro de France Bleu Cotentin. 

300 salariés travaillent sur le site qui fabrique les plus grandes pales d'éoliennes au monde - 107 mètres de long - pour le groupe GE Renewable Energy. Erwan Le Floch occupait ce poste depuis près de deux ans. L'annonce de son départ, le 2 mars 2020, pose question alors que l'usine doit "réduire les temps de cycles" : travailler plus vite pour fabriquer plus de pales.

Une décision surprise

L'usine a recruté à tour de bras en 2019, son centre d'excellence carbure pour former les salariés et atteindre ses objectifs. Présent depuis le début, Erwan Le Floch a supervisé la phase de prototypage puis la transition vers la production. Il était très apprécié des salariés, qui le décrivent comme un homme "humain."

Erwan le Floch, directeur de l'usine LM Wind Power à Cherbourg
Erwan le Floch, directeur de l'usine LM Wind Power à Cherbourg © Radio France - Anthony Raimbault

Il n'a pas souhaité réagir, pas plus que sa hiérarchie qui précise simplement que l'ex-directeur va "poursuivre d'autres opportunités."

Selon nos informations, l'annonce a été brutale, et le départ n'est visiblement pas volontaire. "On ne s'y attendait pas," avoue une source en interne, pour qui le moral n'est "pas au plus haut." Ce que comprennent les salariés, c'est que l'usine n'est pas au rendez-vous de ce qu'elle avait annoncé à ses clients.

Fabriquer plus, et plus vite

Pour le moment, LM Wind Power a envoyé les pales de l'éolienne géante Haliade-X à Rotterdam. Le site cherbourgeois travaille actuellement sur un set de pales qui doivent être achevées à la fin du mois. Un rythme visiblement encore insuffisant pour la direction, l'entreprise ayant déjà décroché des contrats portant sur la livraison de 1200 pales d'ici 2026.

L'accélération de la production est au cœur des objectifs du groupe. L'usine pilote de Lunderskov au Danemark, où sont fabriqués des prototypes, fait actuellement l'objet d'une consultation en vue de sa fermeture. GE Renewable Energy souhaite en effet donner plus de moyens à ses sites de production, comme celui de Cherbourg, dans le but d'améliorer sa productivité.

C'est le danois Henrik Ravn, actuellement en charge des opérations globales pour LM, qui succède à Erwan Le Floch.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu