Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cherbourg : deux cas positifs de coronavirus à Naval Group

-
Par , France Bleu Cotentin

Deux salariés du Naval Group ont été testés positif au coronavirus sur le site de Cherbourg. Ils travaillaient dans le bâtiment Laubeuf. 20 collaborateurs ont été identifiés comme cas-contacts, parmi eux six ont été placéq en quatorzaine.

Deux salariés de Naval Group ont été testés positif cette semaine
Deux salariés de Naval Group ont été testés positif cette semaine © Radio France - Pierre Coquelin

A Cherbourg, Naval Group signale ce samedi 6 juin deux cas positifs de coronavirus parmi ses salariés. L'un a été détecté le 29 mai, l'autre le 5 juin.

Ils travaillent tous les deux dans le bâtiment Laubeuf, un espace de 6.000 mètres carrés où 500 personnes sont employés notamment pour y assembler les sous-marins. Cet espace est séparé en différentes zones de travail. Ces deux salariés ne se côtoient pas professionnellement, ils travaillent dans deux zones différentes.

Une enquête a été mis en place à titre préventif par l'Agence régionale de santé. Vingt collaborateurs ont été identifiés comme cas-contacts, c'est-à-dire qu'ils ont été pendant au moins 15 minutes à moins d'un mètre de ces salariés. Des tests biologiques ont été organisés ce samedi matin. Parmi eux, six ont été placé en quatorzaine en attendant les résultats. 

Les autres pourront toujours travailler sur le site, ils sont considérés à faible risque du fait des mesures barrières mises en place sur le site.

"La santé de nos collaborateurs est une priorité", affirme Ludovic Colin, porte-parole de Naval Group. "La reprise de l'activité se fait progressivement dans le respect des protocoles mis en place par l'ARS."

Sur le site, le port du masque est obligatoire, des cloisons en plexiglas, des sens de circulation et des caméras thermiques ont été mis en place. Au moins un cas de coronavirus avait déjà été détecté à Naval Group début mars.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu