Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Cherbourg : un collectif de gauche solidaire avec les cheminots

samedi 31 mars 2018 à 17:22 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin

Une quarantaine de personnes ont manifesté ce samedi 31 mars devant la gare de Cherbourg pour dire leur soutient à la grève des cheminots. et défendre l'accès aux services publics

Un collectif de gauche appelle à la solidarité avec les cheminots à Cherbourg
Un collectif de gauche appelle à la solidarité avec les cheminots à Cherbourg © Radio France - Jacqueline FARDEL

Cherbourg, France

Solidarité avec les cheminots et les cheminotes !  C'était le mot d'ordre ce samedi 31 mars en fin de matinée devant la gare de Cherbourg de plusieurs mouvements de gauche ( EELV, Ensemble !, France insoumise, génération, la gauche debout, NPA, parti de gaiche, PCF )   réunis pour défendre le service ferroviaire et le mouvement de grève qui s'annonce dès lundi 19h à la SNCF. 

Une quarantaine de personnes étaient venue dire qu'elles seraient aux côtés des cheminots dès le 3 avril pour défendre l'accès aux services publics  

Le collectif envisage un soutien, notamment financier - Radio France
Le collectif envisage un soutien, notamment financier © Radio France - Jacqueline FARDEL

Vers un soutien financier ?

"La grève des cheminots c'est la grève de tous" ont dit la quarantaine de personnes mobilisées. Les membres du collectif craignent une privatisation complète, des problèmes de sécurité, des conséquences aussi sur l'environnement avec plus de bus et de camions sur les routes et une augmentation des tarifs .

Les modalités d'action du collectif restent à définir mais pourraient passer par des distributions de tracts et des soutiens financiers