Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Chiffre du jour : 16% des 60-74 ans vivent en dessous du seuil de pauvreté en Vaucluse

mercredi 3 octobre 2018 à 6:26 Par Camille Labrousse, France Bleu Vaucluse

Les syndicats de retraités manifestent ce mercredi à Paris pour dénoncer la baisse du pouvoir d'achat des retraités, qui en Vaucluse, sont encore moins bien lotis qu'ailleurs.

16% des 60-74 ans vivent en dessous du seuil de pauvreté en Vaucluse
16% des 60-74 ans vivent en dessous du seuil de pauvreté en Vaucluse © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Vaucluse, France

On est bien loin du mythe du retraité aisé, toujours en voyage, après avoir économisé toute sa vie. En Vaucluse, 16% des seniors entre 60 et 74 ans vivent en dessous du seuil de pauvreté. Autrement dit, une personne vivant seule n'a que 1.015 euros pour boucler le mois, soit moins que le SMIC. La moyenne nationale s'élève elle à 9%, ce qui confirme que le département du Vaucluse est bien l'un des plus pauvres de France.  

L'addition commence à être salée pour les retraités

Les syndicats manifestent ce mercredi à Paris devant l'Assemblée nationale pour dénoncer la baisse du pouvoir d'achat des retraités. Ils comptent remettre une pétition au chef du groupe LREM pour réclamer la fin de la hausse de la CSG. Ils condamnent aussi l'augmentation des pensions en dessous de l'inflation. Et d'après les syndicats, le quotidien des retraités pourrait encore empirer avec deux possibles réformes. D'abord, la remise à plat des pensions de reversion, versées aux veufs et aux veuves. Puis la baisse des retraites complémentaires. Cela n'est pas anecdotique puisqu'elles représentent parfois 40% des revenus des seniors.  

"On dérouille" dit la CGT retraité en Vaucluse, qui prévoit trois jours de manifestation.  Cela commence donc ce mercredi à Paris, puis mardi 9 octobre dans un cortège commun avec les actifs  à Avignon, avant de redescendre dans la rue le 18 octobre.