Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : 20.000 entreprises ont bénéficié du fonds de solidarité depuis le printemps en Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse

Alors que la France se reconfine, les aides vont se poursuivre pour les entreprises et les salariés en difficulté. Près de 20.000 sociétés ont ainsi bénéficié du fonds de solidarité en Vaucluse.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Claire Leys

Depuis le mois de mars, 20.000 entreprises de Vaucluse ont bénéficié du fonds de solidarité, sans lequel elles ne seraient aujourd’hui probablement plus là. Ce chiffre devrait considérablement augmenter vu les annonces d’hier et les quatre semaines que nous allons passer confinés. Ce sont l’Etat et la région Provence Alpes Côte d’Azur qui ont abondé ce fonds. Il s’adresse aux très petites entreprises, aux indépendants et aux micro-entrepreneurs. 

Des aides prolongées

La plupart des bénéficiaires sont des commerces, des restaurants et des sociétés de construction : jusqu’à 1.500 euros par mois depuis mars. Ces petites entreprises, comme les plus grosses, ont aussi pu bénéficier du fameux PGE, le prêt garanti par l’Etat : près de 7.000 sociétés en Vaucluse. Aucun remboursement pendant un an n’est exigé de ses entreprises.   

L'Etat vient toujours en aide aux salariés grâce au chômage partiel. Près de 14.000 établissements ont déposé des demandes auprès de la DIRECCTE, ce qui fait près de 40.000 salariés, qui se partagent une enveloppe de 110 millions d’euros. Là aussi, les secteurs les plus accompagnés sont l’hôtellerie et la restauration, puis le tourisme, l’événementiel, le sport et la culture.   

Tous ces chiffres sont fournis par la préfecture de Vaucluse. Et ils vont gonfler, on l’a dit : le prêt garanti par l’Etat est prolongé jusqu’en juin, le chômage partiel et le fonds de solidarité jusqu’en décembre. "Quoi qu'il en coûte", on se souvient des mots d'Emmanuel Macron en mars, répété à l'occasion de ce reconfinement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess