Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Chiffre du jour : 300.000 euros d'aide pour les commerçants avignonnais touchés par le mouvement des gilets jaunes

-
Par , France Bleu Vaucluse

L'Etat débloque en tout cinq millions et demi d'euros pour les centres-villes touchés par le mouvement des gilets jaunes. Avignon doit toucher 300.000 euros d'aide. Les commerçants sont plutôt satisfaits.

Les commerces d'Avignon se protègent des débordements de l'acte 20 des gilets jaunes
Les commerces d'Avignon se protègent des débordements de l'acte 20 des gilets jaunes © Radio France - Philippe Paupert

Avignon, France

Les commerçants d'Avignon vont pouvoir souffler. Ils devraient bénéficier d'une enveloppe de 300.000 euros, de la part de l'État. Un coup de pouce après plusieurs mois de mobilisation des gilets jaunes. Cette aide est destinée à 34 villes qui ont souffert, surtout leurs commerces, désertés ou dégradés pendant de nombreux samedis consécutifs. Dans la région, Marseille et Toulon sont également concernées. 

Le dispositif reste à définir 

En tout, cette aide monte à 5,5 millions d'euros, contre 3 millions prévus au départ. À Avignon, la maire Cécile Helle précise que les 300.000 euros s'adresseront aux commerçants du centre-ville. Des mesures "simples et concrètes" précise-t-elle, décidées en concertation avec la Chambre de commerce et d'Industrie et la fédération des commerçants. Qui, quand, comment, cela reste donc à déterminer.  

La mesure est plutôt bien accueillie par les principaux concernés, à en croire le président de la Fédération des associations de commerçants avignonnais, Claude Tumino. Il suggère tout de même que tous les commerçants, un millier environ intramuros et un millier extramuros touchent cette aide. Six mois après le début du mouvement des gilets jaunes, les manifestations sont de moins en moins régulières, les cortèges de moins en moins fournis, mais à Avignon, les commerçants n'ont pas encore tous retrouvé leurs clients.