Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : jusqu'à 50% d'augmentation de la taxe foncière en dix ans en Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le Vaucluse n'échappe pas à l'augmentation de la taxe foncière ces dix dernières années. Dans certaines communes, elle a augmenté de plus de 50%. L'Union nationale des propriétaires immobiliers dénonce cette hausse constante et demande le gel de cet impôt.

Attention à la une la taxe foncière et la taxe d'habitation
Attention à la une la taxe foncière et la taxe d'habitation © Radio France - France Bleu

En Vaucluse, on constate jusqu’à 50% d’augmentation de la taxe foncière sur les dix dernières années. Elle vient d’être prélevée aux propriétaires. L'UNPI, l’union nationale des propriétaires immobiliers nous apprend que le montant de cette taxe n’a fait qu’augmenter ces dix dernières années : 30% de hausse à l’échelle de la France. Cela peut même monter plus haut dans notre département : 52% à Castellet, 50% à Auribeau, 49% à Blauvac. 

Plus de taxe, moins de travaux 

On compte aussi des augmentations beaucoup plus faibles : 18% à Grillon, 20 à Avignon. Ce sont les collectivités qui bénéficient de cet impôt (commune, intercommunalité et département) qui en décident du taux. L’UNPI dénonce cette augmentation, supérieure dit-elle à l’inflation et à l’augmentation des loyers que peuvent percevoir les propriétaires.    

L'Union explique que les propriétaires ne peuvent pas être taxés à l’infini. Puisque les taxes qu’ils doivent payer sont de plus en plus élevées, ils peuvent moins rénover leur logement. Cela pose selon elle deux problèmes. D’abord, la rénovation énergétique se trouve ralentie. Les propriétaires ont moins d’argent pour mieux isoler leur logement. Deuxième problème, ils rénovent moins tout court les biens qu’ils mettent à la location. Les bâtiments sont moins entretenus et des quartiers entiers se paupérisent. L’UNPI demande donc que soit gelé la base des valeurs locatives. C’est à partir de ce chiffre, entre autre, qu’est calculé l’impôt

Choix de la station

À venir dansDanssecondess