Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Chiffre du jour : la région PACA débloque deux millions d'euros pour les entreprises en difficulté

jeudi 17 janvier 2019 à 6:30 Par Camille Labrousse, France Bleu Vaucluse

Les entreprises de Vaucluse plombées par le mouvement des gilets jaunes vont pouvoir compter sur le fonds régional de solidarité mis en place par la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Il s'élève à deux millions d'euros et sera versé aux entreprises sous certaines conditions.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - HOUET M.

Vaucluse, France

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur vient de créer un fonds régional de solidarité : deux millions d'euros pour venir en aide aux entreprises plombées par le mouvement des gilets jaunes, nombreuses en Vaucluse. Plus de 450 entreprises ont contacté la Chambre de commerce et d'industrie pour avoir un coup de main.

Une aide sous certaines conditions

Pour obtenir l'aide cette fois de la région, il faut répondre à plusieurs critères. Ne pourront prétendre à une enveloppe que les entreprises de commerce de détail, y compris hôtellerie et restauration, en dessous de 10 salariés, installées sur les communes d'Avignon, Bollène, Carpentras, Cavaillon, l'Isle-sur-la-Sorgue ou Orange.  

Pour en bénéficier, il faudra être retenu par la commission d'attribution, composée de représentants de la Région, de la Chambre des métiers et de l'artisanat et de la CCI. Elle se réunit fin janvier pour la première fois. Une fois choisie, l'entreprise recevra de l'argent, 1000 euros minimum, 6500 maximum, en fonction de sa perte de chiffre d'affaires. Le dispositif en revanche ne concerne pas les sociétés qui ont subi des dégâts matériels. Les chefs d'entreprise ont jusqu'à fin avril pour remplir le dossier, à retrouver sur vaucluse.cci.fr