Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Chinon : 3 millions d'euros de pertes pour la centrale d'ici dimanche en raison d'une action des salariés

-
Par , France Bleu Touraine

La centrale de Chinon est perturbée par une action de salariés grévistes, toujours mobilisés contre la réforme des retraites. Ils limitent depuis jeudi la production de la Tranche 1 et 4. Les autres tranches font l'objet d'autres actions, soit une perte de 3 millions d'euros pour EDF.

La CGT estime la perte d'exploitation à au moins 3 millions d'euros
La CGT estime la perte d'exploitation à au moins 3 millions d'euros © Maxppp - Le Courrier de l'Ouest/Maxppp

Une partie des salariés de la centrale de Chinon reste mobilisé contre la réforme des retraites à l'appel de la CGT et de FO. Ils ont entamé jeudi leur 70eme jour de grève et maintiennent la mobilisation. D'autant plus que la CGT affirme "qu''EDF, en tant que membre de la caisse des retraites des électriciens et gaziers (CNIEG), a voté pour la fin du régime spécial de ses salarié(e)s". Les salariés grévistes ont donc décidé de bloquer les tranches ou de limiter la production. Un blocage qui a des incidences fortes, puisqu'un jour de non-production d'une tranche à  Chinon, c'est environ 1 million d'euros de manque à gagner pour EDF

Selon la CGT, il y a 400 salariés grévistes mobilisés

Depuis jeudi après-midi, explique Nicolas Joussé, délégué CGT à la centrale de Chinon, "la remise en production électrique de la tranche 2 est bloquée. La tranche 2 était en maintenance depuis une semaine. Par ailleurs, sur la tranche 3, à l'arrêt depuis le 15 août dans le cadre de la visite décennale, une recharge en combustible devait être engagé jusqu'à la fin février. Une opération repoussée au mois de mars où l'on connaîtra l'impact financier". Selon la CGT, entre jeudi et ce week-end, 400 salariés grévistes devrait participer à cette opération. Pour la seule journée de jeudi, sur les 1800 MW (Mégawatt)  de moyens de production restants (Tranche 1 et Tranche 4), les grévistes n'ont permis la production que  de 750 MW. 

La direction ne souhaite pas s'exprimer

"On peut donc estimer à au moins 3 millions d'euros les pertes financières engendrées par cette action entre jeudi et dimanche prochain, dimanche 16 Février", explique Nicolas Jousse de la CGT.  La direction de la Centrale de Chinon explique "qu'elle n'a "aucun commentaire à faire" sur cette action. Un type d'action qui est aussi signalé à la centrale de  Bugey, Civaux, Dampierre, Cattenom et Cruas.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu