Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Chinon : des personnels de l'hôpital jettent leur blouse aux pieds de leur nouvelle directrice

-
Par , France Bleu Touraine

Des personnels de l'hôpital de Chinon ont jeté symboliquement leur blouse aux pieds de leur nouvelle directrice, Dominique Osu, lors de la cérémonie des voeux. Un geste symbolique pour dénoncer la situation de leur hôpital et leurs conditions de travail.

photo illustration
photo illustration © Maxppp - ©Emmanuel Moreau

Lundi 13 janvier 2020 avait lieu à l'hôpital de Chinon, la traditionnelle cérémonie de vœux du Nouvel An. 

Une cérémonie, dont le protocole a été bouleversé ce lundi matin par des personnels de l'établissement hospitalier en grève depuis des mois.

Alors que Dominique Osu prenait la parole pour son discours en présence notamment du maire de Chinon et président du Conseil d'administration de l'hôpital, Jean-Luc Dupont, des personnels ont jeté leur blouse blanche aux pieds de la nouvelle directrice en signe de protestation. 

Pour Alexandre Robert, représentant Force Ouvrière des personnels de l'hôpital de Chinon, "il s'agit d'un geste symbolique comme l'avaient fait déjà les avocats (qui avaient jeté leurs robes aux pieds de la Ministre de la Justice le 8 janvier 2020 à Caen). Ce geste n'est pas destiné à notre nouvelle directrice, mais au ministère qui ne donne pas les moyens à nos hôpitaux de fonctionner correctement. demain, nous aurons encore des restrictions budgétaires et ça va encore taper sur les personnels" 

Et le syndicaliste de préciser que cette situation à l'hôpital de Chinon n'est pas un cas unique en France :"aujourd'hui" dit encore Alexandre Robert de FO "on ne sait plus comment soigner correctement". 

Jean-Luc Dupont, le maire de Chinon et président du conseil d'administration de l’hôpital était présent à cette cérémonie de vœux. Il dit regretter le geste des personnels, mais dans le même temps, il dit aussi le comprendre, "ce geste n'a rien à voir avec la personnalité de la directrice, ni avec la situation particulière de l'hôpital de Chinon".

Le maire insiste à la fois sur l'engagement des personnels auprès des patients et sur le caractère national de cette protestation car dit-il "on a beaucoup demandé aux établissements hospitaliers comme celui de Chinon, il faudrait que le gouvernement au-delà des annonces, donne des éléments concrets pour permettre aux personnels de retrouver une forme d'apaisement dans leurs actions du quotidien". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu