Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Chômage en Ile-de-France : le nombre de demandeurs d'emploi augmente de +0,4% au second trimestre 2018

mercredi 25 juillet 2018 à 14:29 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Les statistiques du chômage pour les mois d'avril, mai et juin 2018, ont été publiées ce mercredi 25 juillet. Le nombre de demandeurs d'emploi en Ile-de-France augmente de +0,4% au deuxième trimestre. C'est plus qu'au niveau national où la hausse est de +0,1%.

Pôle emploi.
Pôle emploi. © Maxppp - Christophe Morin

Paris ile de france

Le chômage est en hausse au deuxième trimestre 2018 en Ile-de-France pour la catégorie A autrement dit les demandeurs d'emplois qui sont tenus de chercher un emploi et qui sont sans activité. Il a augmenté de +0,4% (2.730 personnes) pour la période avril, mai, juin. C'est plus qu'au niveau national où le chômage est en hausse de +0,1%.

En Ile-de-France il y avait donc 672 910 personnes sans emploi à la fin du deuxième trimestre.

Par département

Le Val-de-Marne (-0,1%) est le seul département d'Ile-de-France où le chômage n'augmente pas pour ce trimestre. 

Chiffres du chômage en Ile-de-France - Aucun(e)
Chiffres du chômage en Ile-de-France - Pôle emploi

Par sexe et âge

La hausse est plus forte pour les femmes (+0,7%) que pour les homme (+0,1%).  Pour les 25/49 ans, il diminue de -0,1%. Pour les moins de 25 ans le chômage augmente de +1,9%. Pour les demandeurs d'emploi qui ont plus de 50 ans la hausse est de +0,9%.