Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Chômage en Occitanie : "les licenciements vont arriver début 2021", selon le directeur régional de Pôle Emploi

-
Par , France Bleu Occitanie

En Occitanie, les chiffres du chômage suivent la tendance nationale et augmentent en un an de 4%. Près de 600.000 personnes sont inscrites à Pôle Emploi, actuellement, dans notre région.

Serge Lemaître, le directeur régional Pôle Emploi Occitanie.
Serge Lemaître, le directeur régional Pôle Emploi Occitanie. © Radio France - Jeanne-Marie Marco

La Haute-Garonne (avec + 7% du nombre de demandeurs d'emplois en un an) et les Hautes-Pyrénées sont les deux départements du territoire midi-pyrénéen qui souffrent le plus de la crise sanitaire, à cause notamment de leur forte activité aéronautique. Le Tarn, l'Ariège et le Tarn-et-Garonne s'en sortent mieux avec certes une augmentation du nombre de chômeurs mais inférieure à la moyenne nationale. "Ce que l'on voit, c'est qu'il y a une trentaine de plans sociaux qui sont en cours. Ils concernent 10.000 salariés", prévient Serge Lemaître, le directeur régional de Pôle Emploi Occitanie. En précisant que "ça ne veut pas dire que tous ces salariés vont être licenciés". Ce sont les emplois qui sont menacés. 

Les premiers effets de la crise début 2021

"S'il y a des licenciements, ils arriveront plutôt au premier trimestre 2021", ajoute encore Serge Lemaître, qui s'inquiète surtout de l'incertitude qui pèse sur les très petites entreprises touchées de plein fouet par la crise sanitaire et économique. Mais, il veut rassurer en assurant qu'en septembre, "il n'y a pas eu d'inscriptions massives à Pôle Emploi, que ce soit dans l'aéronautique ou dans d'autres secteurs". 

Et le directeur régional de Pôle Emploi insiste sur la "bonne nouvelle" : l'Occitanie offre des débouchés aux salariés de l'aéronautique qui vont être licenciés, dans l'agroalimentaire notamment, l'un des secteurs industriels qui recrutent sur notre territoire. Même s'il admet que "tous les secteurs de notre région ont souffert ces derniers mois", certains s'en sortent mieux que d'autres : la santé, l'action sociale, le bâtiment, le transport, l'industrie hors aéronautique, l'agriculture.

Dans les EHPAD, par exemple, "on manque de personnels de soins, infirmières, aides-soignantes". Une formation a donc été mise en place pour donner un premier niveau de compétences à des demandeurs d'emploi pour aider les personnels dans ces EHPAD.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess