Économie – Social

Chômage : "Il faut mettre le paquet sur la formation" pour le directeur de Pôle Emploi en Gironde

Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde mardi 12 janvier 2016 à 10:37

Benoît Meyer dans le studio de France Bleu Gironde
Benoît Meyer dans le studio de France Bleu Gironde - Aurélie Bambuck

Benoît Meyer estime que la formation des demandeurs d'emploi doit être une priorité pour 2016, particulièrement en Gironde ou 44% des chômeurs ont cessé toute activité depuis plus d'un an.

France Bleu Gironde : Pourquoi avoir décidé d'installer ces rendez-vous obligatoires l'après-midi ?

Benoît Meyer : On a des obligations de résultat à Pôle Emploi, et on est en recherche permanente de mieux satisfaire nos demandeurs d'emploi et les entreprises également. Si vous allez dans une agence de Pôle Emploi, vous verrez en fait peu de files d'attente, mais beaucoup de monde en effet car nous offrons des espaces d'accueil. L’objectif c'est d'avoir un accueil beaucoup plus personnalisé avec des horaires qui eux sont inchangés. Donc on est tout aussi ouverts mais avec un système de rendez-vous personnels. Le suivi de ces personnes sera donc plus riche et plus intense avec des réponses plus adaptées.

La vraie solution ne serait-elle pas de mettre plus de monde derrière les guichets ?

On fait partie, je le rappelle tout de même, des rares services publics à avoir obtenu ces dernières années beaucoup de recrutements et cela nous a bien aidé à proposer des services enrichis avec un suivi différencié qui est déjà en place, et des rendez vous plus longs pour ceux qui ont plus de difficultés.

Comment faites-vous pour rivaliser avec les sites internet type Le Bon coin qui sont aussi de gros pourvoyeurs d'emplois aujourd'hui ?

Notre réponse, c'est d'avoir pris nous aussi le virage du numérique. pole-emploi.fr propose des offres d'emploi mais est aussi devenu un portail qui regroupe une cinquantaine de sites d'offres d'emplois. Les démarches sont donc simplifiées pour les demandeurs d'emploi qui ont un lieu unique pour consulter ces offres. Le Bon Coin développe des offres mais je rappelle qu'elles ne sont pas vérifiées comme les nôtres.

Allez-vous à la rencontre des entreprises ?

Oui, cela fait partie de nos préoccupations. Beaucoup nous transmettent leurs offres par pole-emploi.fr justement, mais nous avons aussi mis en place des équipes de conseillers spécialisés sur le contact avec les entreprises, 144 conseillers pour toute la Gironde qui vont à la rencontre des patrons au quotidien.

Est-ce à vos yeux sur la formation qu'il faut mettre le paquet en 2016 ?

Le problème c'est que le chômage dure. 44% des demandeurs d'emploi chez nous en Gironde sont au chômage depuis plus d'un an, c'est beaucoup trop, et parmi eux c'est vrai qu'il y a beaucoup de personnes avec un faible niveau de qualification, c'est donc important qu'on puisse se mobiliser pour eux. C'est un outil important et c'est aussi une demande très forte de la part des entreprises.

Benoit Meyer invité de France Bleu Gironde