Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi a fortement augmenté sur l'ensemble de l'année 2020

-
Par , France Bleu

Le nombre de chômeurs en catégorie A a fortement augmenté de 7,5% en 2020 selon les chiffres publiés ce mercredi par la Dares. Le chiffre a néanmoins diminué de 2,7% au quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent.

Le nombre de chômeurs (catégorie A) a enregistré une forte hausse de 7,5% en 2020
Le nombre de chômeurs (catégorie A) a enregistré une forte hausse de 7,5% en 2020 © AFP - Hugo Passarello Luna / Hans Lucas

Le nombre de chômeurs (catégorie A) a enregistré une forte hausse en 2020 (+8,1% en France métropolitaine, +7,5% avec les départements-régions d’outre-mer, hors Mayotte) avec 265.400 inscrits supplémentaires, selon les chiffres publiés mercredi par la Dares. Au quatrième trimestre, le nombre de chômeurs en France (hors Mayotte) a diminué de 2,7% par rapport au trimestre précédent pour s'établir à 3,816 millions. 

L'effectif des catégories A, B, et C incluant les demandeurs d'emploi en activité réduite atteint 6 millions, en baisse de 1,3% au 4e trimestre, mais en hausse de 4,5% sur un an, selon le service statistique du ministère du Travail.

La baisse au 4e trimestre et celle plus forte au 3e (-11%), qui s'expliquait avant tout par des bascules de chômeurs ayant repris une activité réduite (catégories B et C), n'ont pas permis de rattraper la hausse historique au deuxième trimestre due au confinement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 (+815.500, soit +24,5%).

Au dernier trimestre, malgré le deuxième confinement, il n'y a pas eu d'afflux de demandeurs d'emploi. L'activité a été moins réduite que lors du premier confinement et le chômage partiel a joué son rôle de bouclier. En novembre, 3,1 millions de salariés ont ainsi été en chômage partiel et 2,4 millions en décembre, selon la Dares. Sur ce seul mois de décembre, le chômage a été stable (+0%).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess