Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

François Hollande se réjouit de la baisse du chômage : "Il faut se rappeler des décisions qui ont été prises"

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu

Selon les chiffres publiés par l'Insee jeudi, le taux de chômage a atteint fin 2019 son plus bas niveau depuis fin 2008. "Les décisions mettent parfois du temps avant de produire leurs effets" s'est réjoui François Hollande sur France Bleu revendiquant sa part de responsabilité dans cette évolution.

À la fin de l'année 2019, la France (hors Mayotte) comptait 2,424 millions de chômeurs, soit 8,1% de la population active. D'après les chiffres publiés jeudi par l'Insee, le nombre de demandeurs d'emploi en France n'a pas été aussi bas depuis 2008. "Je ne peux que me réjouir" a réagi l'ancien président François Hollande sur France Bleu qui revendique sa part de responsabilité dans ces bons résultats.

"Nous avions, non pas atteint tous nos objectifs, mais nous avions justement par des décisions qui avaient été prises dès 2012 et qui se sont confirmées ensuite, réussi à faire que le chômage cesse sa progression et enfin, recule", a-t-il commenté, "et aujourd’hui il y a cette poursuite de tendance, et c’est tout à fait appréciable pour les personnes qui sont concernées, c’est à dire qui sont sorties du chômage et qui ont pu retrouver un travail plus ou moins durable, plus ou moins précaire, mais un travail. C'était ma volonté." 

Il faut saluer ce qui arrive et se rappeler des décisions prises - François Hollande

"Parfois les décisions mettent du temps avant de produire leurs effets" a poursuivi François Hollande, qui avait fait de l'inversion de la courbe du chômage un objectif de son quinquennat. "Il faut de l'obstination, de la continuité, et aujourd’hui il faut saluer ce qui arrive, puisque c'est l'année 2019, se rappeler des décisions qui ont été prises et souhaiter que ce mouvement se prolonge". 

L'ancien président de la République note toutefois que ce souhait "n'est pas aussi simple qu'on pourrait le croire parce que la conjoncture économique mondiale est en train de changer, parce que la croissance se ralentit, parce qu'il y a des conflits, parce que la confiance n'est pas forcément au rendez-vous. Mais comme ancien président qui a eu sa responsabilité y compris dans ces chiffres,  je ne peux que me réjouir que le chômage baisse".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu