Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Chômage pour les démissionnaires : le gouvernement précise le mode d'emploi

-
Par , France Bleu

C'était une des promesses d'Emmanuel Macron, lors de la présidentielle : des indemnités chômage pour les démissionnaires. Ce sera officiellement possible à la toute fin de la semaine prochaine, le vendredi 1er novembre. Dans un décret à paraître, le gouvernement précise les modalités de sa mesure.

Photo d'illustration Pôle Emploi
Photo d'illustration Pôle Emploi © Radio France - Maxppp

Emmanuel Macron l'avait promis, lors de la dernière présidentielle. L'indemnisation de salariés démissionnaires sera officiellement possible le vendredi 1er novembre. Le gouvernement s'apprête à publier un décret pour préciser à quelles conditions des salariés peuvent tout plaquer pour tenter une nouvelle aventure professionnelle, tout en touchant le chômage.

Trois étapes à franchir pour pouvoir démissionner, et être indemnisé

Si vous faites partie de ces salariés qui ont envie de changement indemnisé, il va falloir vous armer de patience. Il y a trois étapes à franchir. Premièrement, il faut convaincre un conseiller en évolution professionnelle que votre projet de reconversion, ou de création d'entreprise tient la route. Cela implique un plan de formation et un exposé des débouchés professionnels. Deuxièmement, il faut passer devant une commission paritaire régionale, composée d'employeurs et de salariés, et là encore démontrer que votre plan est solidement ficelé. La troisième étape, c'est le feu vert de Pôle Emploi, dans un délai de six mois. Une fois que vous aurez coché toutes ces cases, alors vous pourrez démissionner, et percevoir des allocations chômage.

Coût annuel prévu : 300 millions d'euros

La mesure pourrait concerner entre 17.000 et 30.000 personnes par an. Une goutte d'eau, par rapport au million qui démissionne chaque année. Le coût annuel prévu est de 300 millions d'euros. Si l'indemnisation de salariés démissionnaires entre en vigueur à la fin de la semaine prochaine, dans les faits, elle sera possible au 1er janvier, car les commissions paritaires régionales qui valideront les projets ne sont pas encore en place.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu