Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Chômage : des chiffres en recul pour le deuxième trimestre en Corse

mercredi 25 juillet 2018 à 17:26 Par Olivier Castel, France Bleu RCFM

Au deuxième trimestre 2018, la Corse compte 25 550 chômeurs, toutes catégories confondues, soit - 2,6% en trois mois. Pour la catégorie A où sont enregistrées 17050 personnes, la baisse est de - 5% sur 3 mois et de -3,7% sur un an.

Les chiffres de Pôle Emploi pour le 1er trimestre 2018
Les chiffres de Pôle Emploi pour le 1er trimestre 2018 © Radio France

Corse, France

890 chômeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) sont sortis des chiffres au deuxième trimestre 2018. Pour l'ensemble des inscrits tenus de rechercher un emploi et ayant exercé ou non une activité (A, B et C), leur nombre s'établit à 22 240 pour ce même trimestre en Corse. Toutes catégories confondues, y compris celles des inscrits non tenus de rechercher un emploi, avec ou sans emploi, les chômeurs sont au nombre de 25 550 sur l'île. 

En France métropolitaine, le nombre de chômeurs de catégorie A augmente de 0,1 % ce trimestre (–1,3 % sur un an), et de 0,1 % pour A, B et C (+1,4 % sur un an).

Une baisse plus forte en Corse-du-Sud...

C'est dans le 2A que la baisse est la plus accentuée. -6,6% en un trimestre pour la catégorie A, -5,9% pour les catégories A, B et C, soit 10 370 demandeurs d'emploi en moyenne et -2,2% sur un an. En face, la Haute-Corse affiche -3,6% pour la catégorie A, -1,2% pour A, B et C, soit 11 860 chômeurs et +0,3% sur un an. 

...moins forte chez les jeunes et les seniors

Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue en Corse de 3,0 % pour les moins de 25 ans (–3,4 % sur un an), de 5,7 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–4,7 % sur un an) et de 4,7 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,8 % sur un an). Les chômeurs les plus nombreux restant les 25-49 ans (9 880).

Pour A, B et C, le nombre de demandeurs d'emploi est stable en Corse pour les moins de 25 ans (–0,7 % sur un an), recule de 3,6 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,9 % sur un an) et de 1,4 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+1,3 % sur un an).

Par sexe, les chiffres font apparaître une diminution dans ces catégorie pour les hommes (-3,8% sur le trimestre et -3,8% sur un an) et une très légère baisse chez les femmes (-1,5% sur le trimestre, +1,7% sur un an). 

Plus d'inscrits de longue durée

Pour ce 2e trimestre 2018, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B et C depuis un an ou plus augmente de 0,3 % soit 7 210 personnes (+4,6 % sur un an) tandis que celui des inscrits depuis moins d'un an recule de 4,0 % soit 15 020 personnes (–3,4 % sur un an).

Plus de ruptures conventionnelles, moins de licenciements économiques

Pour ce qui est des motifs d'entrées dans catégorie A, B et C, le trimestre marque une augmentation de 10% des ruptures conventionnelles, et une baisse de 25% des licenciements économiques. Ces derniers reculent d'ailleurs de 50% sur un an. 2810 personnes (en moyenne) sont entrées dans les catégories A, B ou C au deuxième trimestre, alors que 2 920 en sont sorties. La plupart de ces sorties (1 080) concernent des reprises d'emploi déclarées à Pôle Emploi.