Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Chutes de neige : les coupures d'électricité coûtent cher aux commerçants Isérois

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

C'est l'une des conséquences des chutes de neige de jeudi dernier en Isère, de nombreux commerçants ont perdu leurs stocks de produits frais. Certains magasins sont restés plus de 48 heures sans électricité. Un manque à gagner qui ne sera pas totalement compensé par les assurances.

Au magasin Spar de Champier, les rayons reprennent des couleurs
Au magasin Spar de Champier, les rayons reprennent des couleurs © Radio France - Nina Valette

Champier, France

Dans le Nord-Isère, les commerçants commencent à peine à rouvrir leurs magasins, après les fortes chutes de neige de jeudi dernier, notamment les commerces de bouche. Dans la nuit de jeudi à vendredi, la neige est tombée en abondance dans le secteur, privant plusieurs communes d'électricité tout le week-end. 

Un conteneur entier à la poubelle  

Dans le magasin "Intermarché" de Saint-Jean de Soudain, à côté de La-Tour-du-Pin (Isère), l'intégralité des produits frais sont à la poubelle. Le magasin est resté sans courant pendant plus de 24 heures. Même situation à l'Intermarché "Super" de Saint-Siméon de Bressieux. En tout, les salariés ont du remplir un conteneur entier de produit frais. 

Les rayons frais sont vides dans certains magasins  - Radio France
Les rayons frais sont vides dans certains magasins © Radio France - Nina Valette

À Saint-Siméon de Bressieux, impossible de joindre la direction qui enchaîne les réunions pour trouver des solutions. Il faut dire que, d'après certains salariés, les pertes approchent les 100.000 euros de marchandises, sans oublier le manque à gagner après la fermeture des rayons traiteurs, boucherie, poissonnerie. Cinq jours après l'épisode neigeux, les rayons du magasins sont, en partie, vides. 

À quelques kilomètres de là, à Champier, le magasin "Spar" va ouvrir aux clients, ce mardi, après quatre jours de fermeture. Dans le petit commerce de proximité, les réfrigérateurs et les congélateurs n'ont pas été alimentés en électricité du jeudi 14 novembre au soir jusqu'au dimanche 17 novembre en milieu d'après-midi. 

Toutes les maisons de Champier n'ont pas encore le courant après 5 jours d'attente.  - Radio France
Toutes les maisons de Champier n'ont pas encore le courant après 5 jours d'attente. © Radio France - Nina Vakette

Résultat, là aussi l'intégralité des produits frais, ou presque, sont bons pour la poubelle. "Un huissier de justice a fait le déplacement pour constater les dégâts", raconte la gérante pendant l'inventaire. Pour le moment, elle ne connaît pas le montant des pertes. Même si l'assurance rembourse les produits, le manque à gagner pour un weekend de fermeture, va fragiliser les comptes des commerçants.  

La boulangerie de Champier a, elle aussi, subi des pertes. Le pain préparé la veille et qui a patienté dans le chambre froide est parti à la poubelle. "Ça représente 250 baguettes, 150 flûtes sans oublier la viennoiserie. En comptant la perte d'exploitation après trois jours de fermeture, _les pertes sont de 6.000 à 7.000 euros_. C'est énorme pour nous", explique Jérome Vasseur, le boulanger. Pour éviter une nouvelle catastrophe financière du genre, l'artisan est en train d'étudier, avec sa comptable, la possibilité d'acheter un groupe électrogène.  

Jérôme, le gérant de la boulangerie Maison Vasseur  - Radio France
Jérôme, le gérant de la boulangerie Maison Vasseur © Radio France - Nina Valette
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu