Économie – Social

Cinéma : à Bordeaux, "l'Euro a fait beaucoup de mal aux salles"

Par Mélanie Juvé, France Bleu Gironde vendredi 30 décembre 2016 à 4:00

Au cinéma Mégarama, la fréquentation a baissé cette année.
Au cinéma Mégarama, la fréquentation a baissé cette année. © Radio France - Mélanie Juvé

Alors que la fréquentation est en hausse dans les cinémas français cette année ainsi qu'à Bordeaux, certains professionnels du secteur tempèrent cette progression.

Le cinéma Mégarama situé rive droite à Bordeaux a été moins fréquentée cette année. 4% de baisse par rapport à l'année dernière selon le directeur François Garcès. Pour lui, c'est dû à plusieurs facteurs : le dernier Star Wars qui démarre moins fort que le précédent, l'ouverture d'une salle concurrente à Sainte-Eulalie, mais aussi l'Euro : 'L'Euro 2016 a fait beaucoup de mal aux salles de cinéma, explique-t-il, et notamment dans les villes qui l'accueillaient comme Bordeaux. Sur le mois de juin ça a été une baisse de 30% de nos entrées, et ça s'est répercuté sur le reste de l'année".

Pourtant, les salles obscures ont été bien remplies en 2016 en France. Plus 4,2 % de fréquentation par rapport à 2015 à la même date selon le Centre National du Cinéma. Et la Gironde est bien placée dans le classement français, elle est le sixième département à posséder le plus de salles.

En janvier et novembre, des entrées "catastrophiques"

Au cinéma indépendant Utopia place Camille Julian à Bordeaux, le nombre d'entrées a augmenté. L'établissement enregistre une hausse d'environ 7%. "L'année 2015 a été mauvaise, tempère toutefois Stephen, qui s'occupe de la programmation. Il y a eu les attentats qui ont beaucoup touché les salles d'art et d'essai. En janvier et en novembre les entrées ont été catastrophiques pour nous". Pour 2017, il estime que la fréquentation va même baisser et se stabiliser.

Mais la tendance nationale est quand même visible dans d'autres établissements. Au CGR Le Français à Bordeaux, il y a eu 30 000 entrées en plus. Quant au cinéma d'art et d'essai le Jean-Eustache à Pessac, l'année 2016 a été la meilleure depuis leur création en terme de fréquentation, avec une hausse de 15 %.