Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Civaux : un projet de chantier école près de la centrale en discussion

-
Par , France Bleu Poitou

Un projet de chantier école aux portes de la centrale nucléaire de Civaux, dans la Vienne, est actuellement en discussion entre les différents acteurs locaux.

Un chantier école près de la centrale de Civaux est en discussion.
Un chantier école près de la centrale de Civaux est en discussion. © Maxppp - Nicolas Kovarik

Civaux, France

La centrale de Civaux, la sous-préfecture de Montmorillon, la communauté de comunes Vienne et Gartempe ont pour projet d'installer un chantier-école aux portes de la centrale nucléaire de Civaux. Les discussions sont engagées avec des entreprises.

Réduire le transport des salariés 

Pour travailler dans un environnement nucléaire, comme à Civaux dans la Vienne, il faut obligatoirement une habilitation. Les agents EDF de la centrale poitevine sont formés à l'intérieur même des bâtiments ; mais il n'en va pas de même pour les intervenants des entreprises extérieures. Ils sont environ 300 à travailler régulièrement à Civaux, et leurs formations se passent à Chinon ou près de la centrale du Blayais, en Gironde. 

C'est pour éviter ces déplacements coûteux et chronophages que l'idée d'un chantier-école près de la centrale de Civaux pour ces intervenants a été émise par les entreprises et la sous-préfecture de Montmorillon.

Plusieurs projets à l'étude

Pour le moment, le projet est à l'état de discussion, les acteurs locaux étudient les différentes possibilités. Deux modèles de gouvernance sont envisagés : l'un par le groupe Apave, qui possède déjà un outil de formation à Valdivienne. L'autre par le GIE Atlantique, qui souhaiterait installer le chantier école sur le modèle de celui de Valence-d'Agen. Une délégation doit d'ailleurs s'y rendre d'ici février pour étudier cette structure. 

"L'intérêt pour la collectivité, c'est de _créer un service de proximité_. Et à terme, l'idée c'est que cet outil serve à plusieurs organismes de formation comme les habilitations électriques par exemple" explique Christophe Viaud, vice-président de la communauté de communes Vienne et Gartempe en charge de l'économie.

Des discussions sont également engagées sur le financement, afin de savoir quelle part reviendra aux collectivités et à l'Etat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu