Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Clermont-Ferrand : débrayage solidaire des salariés de Conforama La Pardieu

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les salariés de Conforama dans la tourmente sociale.Une dizaine de salariés de Conforama La Pardieu ont manifesté leur solidarité ce jeudi matin. Ils ont distribué des tracts aux clients de passage.

Conforama La Pardieu emploie une soixantaine de salariés
Conforama La Pardieu emploie une soixantaine de salariés © Radio France - Claudie HAMON

Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, France

Le groupe Steinhoff, propriétaire de l'enseigne Conforama annonce la fermeture de 32 magasins et 10 Magasins Dépôt et surtout la suppression en France de 1 900 postes sur 9 000. Pour exprimer leur colère et leur solidarité une dizaine de salariés se sont rassemblés ce jeudi matin devant le magasin de La Pardieu à Clermont-Ferrand. Au même moment, le Comité Central d'Entreprise de Conforama était interrompu après l'irruption musclée de syndicalistes de la CGT dans les lieux. Le CCE doit reprendre ce vendredi à 8H30.

Débrayage solidaire des salariés de Conforama La Pardieu. - Radio France
Débrayage solidaire des salariés de Conforama La Pardieu. © Radio France - Claudie HAMON

Un seul titulaire et six intérimaires

A 30 ans Pierre vient de démissionner de Conforama La Pardieu. Il quitte l'entreprise aujourd'hui, après dix ans d'ancienneté. "J'en peux plus. Les conditions de travail se dégradent de plus en plus. Au dépôt, nous ne sommes plus qu'un titulaire avec six intérimaires. C'est un peu compliqué de préparer les commandes, servir les clients, gérer les litiges. Heureusement, j'ai trouvé mieux ailleurs."

C'était un peu familial !

Eric a 30 ans d'ancienneté. "J'ai presque posé la première pierre ici. J'ai bien travaillé pendant  20 ans. Cela se dégrade depuis une dizaine d'années. J'ai accompagné plusieurs générations de clients, certains sont même devenus des amis. Et tout ça risque de disparaître d'un claquement de doigts à cause de patrons qui ont fait du mauvais  business. C'est injuste et cruel !"