Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PHOTOS - Clermont-Ferrand : des chrysanthèmes au Géant Casino pour symboliser la mort des producteurs de lait

lundi 29 octobre 2018 à 20:36 Par Claudie Hamon, France Bleu Pays d'Auvergne

Opération coup de poing des agriculteurs dans les supermarchés. À l'initiative de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait, les agriculteurs maintiennent la pression sur le gouvernement qui doit encore signer des ordonnances de la loi Alimentation.

Opération chrysanthème au Géant Casino de Clermont-Ferrand
Opération chrysanthème au Géant Casino de Clermont-Ferrand © Radio France - Claudie Hamon

Clermont-Ferrand, France

Les producteurs de lait ne lâchent rien. Ils dénoncent notamment "l'abus" par la grande distribution des "braderies" de leur production, ce qui n'est pas bon pour leur revenu. Ces ventes à perte doivent justement être encadrées par ces ordonnances.  

Pour symboliser la lente agonie de leur profession, une dizaine d'agriculteurs du Puy-de-Dôme a organisé une opération "chrysanthème" au Géant Casino de Clermont-Ferrand. Ils ont symboliquement déplacé les pots de fleurs du magasin, pour les installer au rayon lait, comme au cimetière le jour des morts. Aujourd'hui, le prix du litre de lait payé au producteur s'élève à 32 centimes d'euros, alors que le consommateur l'achète en promo à 73 centimes.

Les producteurs dénoncent l'abus des promotions dans les supermarchés - Radio France
Les producteurs dénoncent l'abus des promotions dans les supermarchés © Radio France - Claudie HAMON

"Ces fleurs fleurissent la tombe de nos exploitations", lance cet agriculteur des Combrailles. "Nous n'avons aucune visibilité, car le prix du lait est revu chaque mois explique cette productrice de Thiers, rémunérés à 32 centimes le litre, nous ne couvrons pas nos charges.

Un dialogue s'engage avec Sébastien Imenez, le directeur du Géant Casino - Radio France
Un dialogue s'engage avec Sébastien Imenez, le directeur du Géant Casino © Radio France - Claudie Hamon

Déçus par la loi Alimentation, les agriculteurs espèrent tout de même un rééquilibrage des relations commerciales entre la grande distribution et le secteur agroalimentaire. Alerté par la sécurité, Sébastien Imenez, le directeur du Géant Casino reçoit les agriculteurs et un dialogue s'engage. "Pourquoi votre magasin ne vend pas la marque des producteurs Montlait ? demande un agriculteur. "C'est la direction du groupe Casino qui décide, réplique le directeur. Mais les choses avancent, précise-t-il, notre magasin ne propose déjà plus de lait belge." "Et c'est grâce à nous !", rétorque un producteur.

Comment localiser le lait que vous achetez ? Regarder les deux premiers chiffres dans l'oval. - Radio France
Comment localiser le lait que vous achetez ? Regarder les deux premiers chiffres dans l'oval. © Radio France - Claudie Hamon

Comment les consommateurs peuvent-ils aider les producteurs ? "Ils peuvent consommer local explique cet éleveur, la marque de producteur "Montlait" est une très bonne alternative." Si vous ne trouvez pas la marque Montlait, pour savoir d'où vient le lait que vous achetez, vous pouvez regarder les premiers chiffres inscrits dans l'ovale au dessus de votre brique. Ici sur la photo "60", indique le département de l'Oise. 

Une fois ces ordonnances signées, tout pourrait entrer en vigueur pour les prochaines négociations commerciales annuelles, qui s’ouvriront en novembre, pour se clore obligatoirement avant le 1er mars.