Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Clermont-Ferrand : ESOPE 63, une épicerie solidaire pour les jeunes en situation de précarité

jeudi 19 avril 2018 à 18:04 Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne

Inaugurée ce lundi soir, mais ouverte depuis un mois à Clermont-Ferrand, ESOPE 63 est une épicerie solidaire qui s'adresse uniquement aux jeunes en situation de précarité. Gérée par la Banque Alimentaire Auvergne, elle permet de faire ses courses à prix très doux.

Le rayon fruits et légumes
Le rayon fruits et légumes © Radio France - Dominique Manent

Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Au 67 du boulevard Côte Blatin, à Clermont-Ferrand, un lieu unique est inauguré ce lundi soir. C'est une épicerie solidaire dédiée aux jeunes en difficulté. Etudiants, apprentis, jeunes envoyés par le CCAS peuvent venir s'y approvisionner. Les prix sont également uniques grâce à la Banque Alimentaire Auvergne qui gère le site.

Une épicerie comme une autre

Ici, on trouve de tout :  des conserves, du café, des biscuits, des produits laitiers, de la viande, du poisson, des fruits et légumes. Tout est bien rangé grâce à Nathalie, bénévole chargée de la mise en rayon. Les produits proviennent des stocks de la Banque Alimentaire mais aussi de la "ramasse", cette tournée effectuée par d'autres bénévoles auprès de supermarchés.  donateurs. Trois salariés et une bonne trentaine de bénévoles font tourner la boutique ouverte du mardi au samedi.

Des prix défiant toute concurrence

Les étiquettes affichent des tarifs particulièrement intéressants :  46 centimes le kilo de fruits ou de légumes, 8 centimes le litre de lait, 32 centimes le paquet de nouilles etc. "Chaque bénéficiaire peut dépenser ici 12 euros par semaine, 48 euros maxi par mois" précise Jean-Luc Mornand, le responsable d'ESOPE. Mais le panier moyen tourne autour de huit euros.

On répond à un besoin- Christian Tschann, président de la Banque Alimentaire Auvergne

Les jeunes bénéficiaires de cette épicerie vivent avec cinq à dix euros par jour. Agés de 18 à 30 ans, ils sont étudiants boursiers, étrangers, en rupture avec leurs familles, ils sont aussi apprentis ou encore jeunes adultes pris en charge par le CCAS.  "Il n'y pas de profil type" constate Jean-Luc Mornand. L'essentiel, c'est que tous puissent s'alimenter correctement, de façon équilibrée. Les bénévoles ont d'ailleurs un rôle de conseil. "Je leur donne des petites recettes faciles" confie Nathalie.

Nathalie et Jean-Luc, bénévole et responsable de l'épicerie - Radio France
Nathalie et Jean-Luc, bénévole et responsable de l'épicerie © Radio France - Dominique Manent

Un dossier d'inscription peut être rempli sur le site de l'université de Clermont-Auvergne . On peut aussi se présenter 67 boulevard Côte Blatin, pour un entretien personnalisé.