Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Clermont-Ferrand : l'Etablissement Français du Sang en pénurie... de médecins

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Habituellement en demande de donneurs, l’Etablissement Français du Sang est aujourd’hui à la recherche de médecins. Il y a urgence, puisqu'il ne reste plus que trois praticiens à Clermont-Ferrand.

L'établissement français du sang en quête de médecins.
L'établissement français du sang en quête de médecins. © Radio France - Juliette Micheneau

Clermont-Ferrand, France

Une nouvelle collecte de sang est organisée ce mardi de 16h30 à 19h30 à la maison de quartier de La Glacière (rue Abbé Prevost) à Clermont-Ferrand. Mais le don de sang n'est pas l'unique préoccupation de l'Etablissement Français du Sang en Auvergne. L'EFS est aussi à la recherche... de médecins. À Clermont-Ferrand, au début de cette année, ils étaient sept médecins au sein de la structure. Mais l'année prochaine, ils ne seront plus que trois. Et ils seront employés à temps partiel. Actuellement trois postes sont à pourvoir.

Toutes les professions médicales souffrent, nous aussi

Parmi les trois médecins qui seront encore présents l'année prochaine, un pourrait déjà partir à la retraite. Le Docteur Argaud, responsable du site et du service prélèvement à Clermont-Ferrand, explique : " Il ne voudrait plus travailler mais il sait à quel point c'est important d'être là pour recueillir le sang des donneurs." En France, 250 offres d'emploi sont disponibles. Le docteur Argaud ajoute "Il y a un vieillissement global de toutes les professions médicales, c'est à notre tour maintenant."

Un métier pas comme les autres

Être médecin de prélèvements, c'est être au contact des donneurs de sang et des bénévoles qui participent au bon déroulement de la collecte de sang. Un travail passionnant selon le Docteur Argaud : "c'est un travail en équipe et qui tourne autour du relationnel. On est au contact permanent avec des bénévoles qui sont là pour sauver des vies ! Il n'y a rien de plus beau, non ?"

Malgré le manque de médecins, vous pouvez encore donner votre sang. - Radio France
Malgré le manque de médecins, vous pouvez encore donner votre sang. © Radio France - Ville de Clermont
Choix de la station

France Bleu