Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Clermont-Ferrand : le projet d'extension du stade Gabriel-Montpied adopté !

lundi 7 mai 2018 à 12:44 Par François Rauzy et Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne

Les élus de Clermont Auvergne Métropole ont tranché : la première phase d'extension du stade Gabriel-Montpied va pouvoir démarrer. Le projet a été adopté à 48 voix pour, 35 contre et 4 abstentions. En 2023, la capacité devrait passer à 16 200 places contre 10 800 aujourd'hui.

La tribune Gergovie du stade Gabriel-Montpied
La tribune Gergovie du stade Gabriel-Montpied © Radio France - Emmanuel Moreau

Clermont-Ferrand, France

Voté à bulletins secrets, le projet de "grand stade" verra donc le jour. Du moins sa première phase, qui doit voir le stade augmenter sa capacité de 5 400 places. Les débats ont duré toute la matinée entre les élus. Résultat : 48 voix pour, 35 contre et 4 abstentions. Les travaux devraient coûter 30 millions d'euros (hors taxe).  Après cette première partie du projet, deux autres phases devront être soumises au vote, après la livraison de la première extension en 2023. A terme, le stade pourrait compter 30 000 places.

Ces derniers jours, la majorité et l'opposition s'étaient livrées une bataille autour du projet. Une bataille remportée par la majorité, qui a toutefois dû concéder que le vote se tienne à bulletins secrets.  

Les réactions de divers opposants (qui sont intervenus ce vendredi) au projet : 

-Jean-Pierre Brenas président de la droite et du centre à la cam : "Le financement de ce projet n'est pas tenable." Son intervention sur Facebook ici.

-Florent Naranjo, conseiller métropolitain La France insoumise : "La déception est aussi au niveau du débat. On n'a pas eu de précisions. Et puis comment va-t-on remplir ce stade alors que seuls les grands clubs de ligue 1 y parviennent? 

- Julie Duvert, conseillère métropolitaine, sans étiquette : "Ce projet, qui n'est pas nécessaire aujourd'hui, va entraîner une hausse d'impôts dans les prochaines années." Sa publication Facebook ici.

Le vote en faveur de l'extension était suivi par des observateurs particulièrement intéressés : les joueurs du Clermont Foot qui préparent leur match à Sochaux ce vendredi soir.