Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clermont-Ferrand : les salariés de Castorama réclament une prime à la hauteur de leurs efforts

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Débrayages et grèves dans tous les Castorama de France ce lundi. Les salariés protestent contre la baisse drastique de leur prime d'intéressement et contre la délocalisation de leurs services administratifs qui désorganise la gestion du personnel.

Une trentaine de salariés de Castorama Aubière ont manifesté leur colère.
Une trentaine de salariés de Castorama Aubière ont manifesté leur colère. © Radio France - Claudie Hamon

A Aubière,  ils étaient une trentaine de salariés a manifester devant le magasin. Ils ont distribué des tracts aux nombreux clients de passage, une clientèle qui n'a jamais été aussi nombreuse depuis le dé-confinement. Malgré cette reprise d'activité, les salariés ont vu leur prime d'intéressement divisée par trois. 

Une trentaine de salariés de Castorama manifestent à l'entrée du parking.
Une trentaine de salariés de Castorama manifestent à l'entrée du parking. © Radio France - Claudie Hamon

Une provocation pour les syndicats

"Pour Richard Duqueroy, délégué CGT "c'est une provocation. Notre prime d'intéressement a été divisé par trois. Au début, on croyait à une erreur. Mais non, on devait avoir 2,3 mois de salaire et le nouveau calcul ramène cette prime à 0,6. C'est vraiment un coup dur avant de partir en vacances.

Baisse des primes et aussi des effectifs. Le groupe britannique Kingfisher, qui détient aussi l'enseigne Brico Dépôt avait annoncé en juillet 2019, la fermeture de 11 magasins et la suppression de 800 postes. "Le service de paie a été délocalisée en Pologne," explique Richard Duqueroy. " Toutes les assistantes RH ont été licenciées, les agents administratifs aussi. C'est dramatique, le lien social et la proximité disparaissent." 

Toutes les assistantes RH ont été licenciées.
Toutes les assistantes RH ont été licenciées. © Radio France - Claudie Hamon

A Aubière, Sylvie, 54 ans, assistante des Ressources Humaines est remerciée après 32 ans de présence chez Castorama. Une conséquence de la délocalisation des services administratifs. "Chez Castorama, j'ai commencé comme aide comptable, puis standardiste et gestionnaire. Assistante RH est un métier qui me plaisait bien. La direction m'a proposée, chef de rayon décoration, chef de caisse mais j'ai envie de rester dans ce métier des ressources humaines. Je vais donc quitter ce magasin où j'ai grandi et je vais faire une formation de gestionnaire de paie."

La CGT évalue la baisse de la prime à 2 700 euros en moyenne de manque à gagner. Face à cette situation, les salariés n'excluent pas d'autres grèves et débrayages. Dans ce mouvement, tous les syndicats sont engagés. Ils ont lancé une pétition commune sur le site change.org. Cette pétition  a déjà reçu près de 800 signatures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess