Économie – Social

Clermont-Ferrand : les startups du Bivouac au centre de la future Silicon vallée régionale

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne lundi 23 octobre 2017 à 15:35

Le Bivouac fait cohabiter l'intelligence numérique, mais pas seulement...
Le Bivouac fait cohabiter l'intelligence numérique, mais pas seulement... © Radio France - Eric Le Bihan

Les vingt startups qui composent le Bivouac ont déménagé au cœur de l'été dans les locaux de l'hôtel de Région à Clermont-Ferrand. Inauguré ce lundi, ce nouveau campement se veut un booster de l'intelligence numérique métropolitaine et auvergnate. Un intérêt qui va au-delà des clivages politiques.

Lorsque chacun y trouve son compte et ses intérêts, il est plus facile de travailler main dans la main, même lorsqu'on ne partage pas les mêmes idées politiques. Le président d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez rêve de faire de la grande région une nouvelle Silicon Vallée européenne en mettant Clermont-Ferrand au centre de cette ambition. Le maire Olivier Bianchi, président de Clermont Auvergne Métropole, veut faire du quartier République un quartier du numérique et de l'innovation. Logique donc que les opposés se rassemblent. Le hasard faisant parfois bien les choses, non seulement l'Hôtel de Région est implanté dans ce quartier, mais de nombreux bureaux s'étaient vidés depuis le pouvoir régional s'est considérablement centralisé dans la capitale lyonnaise.

Clermont au centre de la Silicon Vallée régionale

Le Bivouac est actuellement composé de vingt startups auvergnates. Un peu l'endroit dans le quartier de la Pardieu, les jeunes talents de l'intelligence numérique ont déménagé au cœur de l'été pour investir les confortables locaux clermontois du Conseil Régional. Soutenu par les grandes entreprises auvergnates, le campement devrait s'agrandir à moyen terme. Cinq autres pépites devraient élire domicile à l'Hôtel de Région. Laurent Wauquiez fait du trois en un avec cette installation: "c'est l'ambition de porter une vraie Silicon vallée à l'échelle de la région, dont Clermont-Ferrand doit être une des locomotives"... Le tout dans un confort unique. "C'est un nouvel élan pour eux. Ils étaient un peu à l'étroit. On leur donne les meilleures conditions de travail... 1500 M2 aménagés pour eux". Et comme la nature et Laurent Wauquiez ont horreur du vide... "c'est bien qu'on fasse vivre ce siège de Clermont. Il y avait des M2 vides. Si on continuait sur cette pente, c'était la mort du siège. Là c'est tout l'inverse. On plante le drapeau auvergnat. On montre que quand on parle de digital, y a pas que Lyon. Pour nous, c'est un signe très fort."

L'intérêt du territoire est prioritaire

Le président du Bivouac, Olivier Bianchi, lui aussi voit grand. Au moins à l'échelle de "sa" Métropole: "Ce quartier République, c'est le lieu de densité de la Métropole intelligente. C'est ici qu'il y a plein d'emplois tertiaires à haute valeur ajoutée". Le bâtiment Totem et son label "French Tech" métropolitaine, qui ouvrira courant 2019 dans ce même quartier, sera d'ailleurs un autre atout de ce quartier République numérique. Le duo Bianchi - Wauquiez a présenté de concert son ambition commune liée à cet emménagement du Bivouac à l'Hôtel de Région. Une harmonie de circonstances. Olivier Bianchi: "moi je ne travaille qu'à une seule chose. L'intérêt des Clermontois et le bien commun. Je n'ai pas de problème à ce qu'il y ait de la coopération entre les institutions. Nous sommes deux hommes politiques de familles différentes, avec des valeurs totalement différentes... Sauf une.... Celle de l'intérêt du territoire".

Consensus politique autour du Bivouac - Aucun(e)
Consensus politique autour du Bivouac - @ Clermont Auvergne Métropole