Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clermont-Ferrand : l'entreprise de luminaire DIETAL sera fixée sur son avenir le 5 janvier

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

L'avenir de DIETAL s'est joué ce mardi devant le Tribunal de commerce de Clermont-Ferrand qui a mis sa décision en délibéré au 5 janvier.

L'usine DIETAL à Saint-Georges-de-Mons
L'usine DIETAL à Saint-Georges-de-Mons - © C.Da Silva / France 3 Auvergne

Les trois repreneurs de DIETAL ont défendu leur projet une dernière fois devant le tribunal de commerce de Clermont-Ferrand qui doit rendre sa décision le mardi 5 janvier.  

Tribunal de commerce de Clermont-Ferrand.
Tribunal de commerce de Clermont-Ferrand. © Radio France - Claudie Hamon

Il s'agit de la Scop portée par 68 salariés et trois cadres de l'entreprise ; de Velum, fabricant d'éclairage professionnel implanté à Strasbourg et concurrent actuel de DIETAL et de TTH Dietschi, fils du créateur de DIETAL qu'il a vendu en 2000 et toujours propriétaire des murs. 

Les porteurs de projet de la Scop .
Les porteurs de projet de la Scop . © Radio France - Claudie Hamon

Les salariés et membres du  Comité Social Economique défendus par Maître Borie ont analysé avec attention les trois dossiers de reprise. C'est le projet Dietschi associé au groupe TTH qui semble emporter la préférence. "C'est celui qui qui présente le plus de garanties en terme d'emploi d'abord et en terme de pérennité ensuite", précise Jean-Louis Borie. Dans ce projet, 120 emplois seraient maintenus, et le groupe TTH repreneur des ACC en 2019 promet une priorité à l'embauche pour les salariés de DIETAL qui ne seraient pas repris.   

En fin de séance, le Procureur a quant à lui défendu le projet de Scop qui devrait conserver 113 emplois sur les 136 actuels.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess