Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Clermont-Ferrand : Manifestation dans le calme ce vendredi 13 avril contre la politique du gouvernement

vendredi 13 avril 2018 à 17:30 Par François Rauzy, France Bleu Pays d'Auvergne

A l'appel de l'intersyndicale des cheminots, 450 personnes se sont réunies à Clermont-Ferrand ce vendredi pour protester contre ce qu'ils perçoivent comme une attaque du service public de la part du gouvernement.

Les syndicats manifestent devant la permanence de la députée Valérie Thomas
Les syndicats manifestent devant la permanence de la députée Valérie Thomas © Radio France - François Rauzy

Clermont-Ferrand, France

Comparée à la manifestation du 4 avril dernier, le mouvement s'est un peu étoffé. Les manifestants sont passés de 300 à 450 dans les rues clermontoises en l'espace de neuf jours. Pas de soulèvement populaire pour l'instant mais la contestation semble avoir quelque peu peu dépassé le simple cadre syndical. Les cheminots, engagés dans leur bras de fer avec le gouvernement, étaient en tête du cortège. Mais on pouvait aussi croiser des retraités, comme Gilles, ancien postier, retraité depuis 15 ans : " J'ai connu la casse de La Poste. Maintenant c'est la SNCF, c'est tout le reste qui suit. On casse tout ce qui est social, tout ce qui est public. Je suis aussi là pour la hausse de la CSG. C'est un vol manifeste, on s'en prend aux plus pauvres. Moi je gagne 1300€ de retraite, et avec la réforme de la CSG je touche 32€ de moins tous les mois. "

On croise aussi des syndicats du monde la santé. Le représentant CGT au niveau départemental Jacques Cocheux prend la parole devant l'Agence Régionale de Santé, située Avenue de l'Union Soviétique. Il décrit l'agence comme le "bras armé" de la ministre Agnès Buzyn et du gouvernement dans la mise en place des réformes du monde hospitalier, et dénonce le discours d'Emmanuel Macron : " Macron hier (au journal de 13h de TF1, NDLR) a joué le menteur. Il a dit qu'il allait s'occuper des hôpitaux et des EHPAD. Mais dans les hôpitaux tous les jours on supprime des postes. Les médecins, les accueils d'urgence sont débordés. On veut donner nos hôpitaux au privé! "

Place du 1er mai, le cortège est rejoint par une cinquantaine de personnes. Direction la Place d'Espagne, là où se trouve la permanence de la députée LREM Valérie Thomas. Une rencontre entre une délégation de cheminots et Sylvain Gony (Attaché Parlementaire de Valérie Thomas) est prévue à 12h30. Une réunion dont les syndicats ressortent abasourdis. Julien Cabanne, de la CGT-Cheminots : " C'était une rencontre du troisième type. Surréaliste. Avec des gens qui ne connaissent absolument rien à leurs dossiers. Il va être difficile d'avancer avec des gens comme ça en responsabilité. A sa décharge, on voulait rencontre la députée. Rendez-vous est pris, pour le moment, au 23 avril avec elle. On espère qu'elle, qui est directement aux prises avec l'Assemblée Nationale, aura travaillé ses dossiers. " De son côté Sylvain Gony n'a pas souhaité nous répondre au micro. Il confirme que le rendez-vous entre la députée et les cheminots pourrait se tenir le 23 avril, mais que l'agenda de Valérie Thomas étant très évolutif, cette date n'est pour l'instant que provisoire.

A noter que les manifestants se sont permis de tapisser la façade de la permanence de Valérie Thomas d'autocollants syndicaux.