Économie – Social

Clermont-Ferrand: près de 400 foyers en précarité énergétique

Par Lauriane Havard, France Bleu Pays d'Auvergne jeudi 19 janvier 2017 à 7:03

Radiateur au gaz
Radiateur au gaz © Maxppp - Aude Vanlathem

Avec la vague de froid qui s'installe et s'intensifie, la précarité énergétique se creuse. Selon l'ONPE, l'observatoire national de la précarité énergétique, 5 millions de foyers sont touchés sur le territoire national.

A Clermont-Ferrand, le conseil départemental et le CCAS, centre communal d'action sociale, viennent en aide aux personnes concernées par la précarité énergétique. Selon Roxane Pelletier, responsable du service des interventions sociales au CCAS, "depuis 3 ans la précarité énergétique est plutôt stable ici".

Des factures énergétiques trop lourdes

La précarité énergétique se définie avant tout par l'incapacité de certaines personnes à pouvoir régler leur facture. Aujourd'hui "les prix des fournisseurs augmentent et les factures sont trop lourdes pour les foyers à budget restreint" précise Fadette, assistante sociale au CCAS de Clermont-Ferrand. Mais la précarité énergétique ne peut s'expliquer uniquement par la facture. C'est souvent la cause d'un mauvais isolement et "la plupart du temps on le constate dans le parc privé" ajoute Fadette.

L'air passe de tous les côtés

Le manque d'isolation, Christine vit avec tous les jours. Cela fait 7 ans qu'elle habite au rez-de-chaussée d'un immeuble. "L'air passe de tous les côtés, les fenêtres, la porte d'entrée et en plus je vis au-dessus des caves". Seul son salon est correctement chauffé, les autres pièces de son appartement restent plus fraîches. Et sa facture a gonflé: 80 euros en plus entre 2015 et 2016.

Christine nous fait visiter son appartement mal isolé

Avec l'aide de son assistant social, Christine a déposé une demande d'aide financière auprès du conseil départemental. Elle devrait avoir la réponse en février prochain.