Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Clermont-Ferrand : un projet immobilier d'envergure pour transformer l'ancienne usine Cataroux de Michelin

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le projet va coûter près de 70 millions d'euros. La transformation de ce site emblématique des usines du manufacturier Michelin est la première pièce du puzzle de la mue du quartier industriel de la ville. 200 logements et de nombreux commerces sont prévus sur une surface d'environ 4 hectares.

Devant l'entrée principale du site Michelin de Cataroux/ au cœur de Clermont-Ferrand.
Devant l'entrée principale du site Michelin de Cataroux/ au cœur de Clermont-Ferrand. © Radio France - Alexandre Chassignon

Clermont-Ferrand, France

Son nom de code est Ilo23. Le site de Cataroux, qui appartient encore à Michelin, va devenir la première pierre d'un futur quartier mixte avec des habitations, des commerces, des espaces verts et espaces de co-living. C'est en tout cas comme cela que présente le promoteur immobilier Quartus, qui a lancé ce projet depuis déjà des années dans le quartier République, près de la place du 1er mai et jusqu'au carrefour des Pistes. 

Un projet à 70 millions d'euros 

Le hall 23 va donc totalement être transformé, sous la houlette de l'architecte Nicolas Michelin, un des descendants directs de la famille Michelin. Sans pour autant être dénaturé. "On veut conserver ce patrimoine industriel en conservant cette halle qui fait 20 000 mètres carrés au sol, en y amenant des immeubles neufs qui viennent se construire à l'intérieur de cette halle, toute en exploitant la hauteur et les structures en "shed", typique des architectures industrielles", explique Antoine Andrieu, directeur national montage d'opération chez Quartus. 200 logements vont donc prendre place, avec parmi eux des logements sociaux, mais aussi des cellules de services et de commerces (restaurants, boulangeries, salle de sport, professions libérales). Près d'eux, un parking de 380 places, dont une partie sera ouverte au public pour permettre aux commerces de fonctionner.  

Un quartier vert 

Mais, le passé industriel de ce lieu ne doit pas signifier que l'atmosphère sera métallique. Le quartier doit être écologique, si on écoute l'adjoint à l'urbanisme du maire de Clermont-Ferrand Grégory Bernard. _"Il s'agit, comme pour le quartier Saint-Jean, de c_réer un nouveau standard de ce que Clermont-Ferrand doit être au XXIe siècle. Il faut imaginer une rivière qui irriguera un parc d'une dizaine d'hectares, dans lequel on se déplacera d'abord par des modes doux."

Le permis de construire devrait être délivré d'ici cette semaine. Les premiers travaux commenceront en décembre prochain, pour une livraison des logements et des cellules commerciales au deuxième semestre 2022. Déjà près de 3 000 mètres carrés de surface commerciales sont d'ores-et-déjà réservées, selon le promoteur immobilier. Un espace de vente devrait être installé pour la commercialisation des appartements et commerces dès septembre prochain, au stade Marcel Michelin.