Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clermont-Ferrand : une manifestation déclarée pour le droit à la free party réunit près de 500 personnes

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Une manifestation pour le droit à la free party, déclarée en préfecture, a réuni près 500 personnes ce samedi après-midi à Clermont-Ferrand, les manifestants protestaient aussi contre la mise en examen de l'organisateur de la rave party du Nouvel An à Lieuron, en Bretagne.

Près de 500 personnes ont participé à cette manifestation pour la free party ce samedi après-midi à Clermont-Ferrand.
Près de 500 personnes ont participé à cette manifestation pour la free party ce samedi après-midi à Clermont-Ferrand. © Radio France - Théophile Vareille

Une manifestation pour le droit à la "free party" a eu lieu ce samedi après-midi à Clermont-Ferrand, réunissant près de 500 personnes selon nos estimations. La manifestation, installée place de Jaude avant de prendre la direction de la préfecture du Puy-de-Dôme, avait été déclarée en préfecture et en mairie. Les autorités estiment elles à 200 le nombre de manifestants. 

Reportage lors de la manifestation pro-"free party" ce samedi à Clermont-Ferrand.

Les participants manifestaient aussi contre la mise en examen de l'organisateur de la free party du Nouvel An à Lieuron en Ille-et-Villaine. "C'est disproportionné, affirme Guillaume, un des organisateurs de la manifestation clermontoise, on est là pour affirmer notre droit à la fête, la free party c'est notre mode de vie et on peut le faire de manière responsable."

Partie de la place de Jaude, la manifestation a pris la direction de la préfecture.
Partie de la place de Jaude, la manifestation a pris la direction de la préfecture. © Radio France - Théophile Vareille

Le maire Olivier Bianchi dit ne pas avoir été prévenu

Suite à cette manifestation, le maire de Clermont-Ferrand Olivier Bianchi a fait part de sa surprise, affirmant qu'il n'avait "pas reçu de demande officielle". Selon la préfecture, la manifestation était pourtant bien déclarée, y compris en mairie.

Cet après-midi, la musique électronique des manifestants pouvait être entendue à plusieurs centaines de mètres à la ronde, dans tout le centre-ville de Clermont-Ferrand.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess