Économie – Social

Clichy-sous-Bois a enfin une piscine

Par Delphine Evenou, France Bleu Paris Région dimanche 11 octobre 2015 à 20:21

La piscine Rosa Parks de Clichy-sous-Bois
La piscine Rosa Parks de Clichy-sous-Bois © Radio France - Delphine Evenou

Les 30.720 habitants de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ont enfin une piscine municipale. Elle a été inaugurée ce week-end par le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner. Avec cette nouvelle infrastructure, la ville regarde vers l'avenir, dix ans après les émeutes.

C'est un gros cube gris qui trône en plein coeur du quartier Villejean de Clichy-sous-Bois, accolé au collège Louise Michel inauguré à la rentrée 2014 par François Hollande. La piscine Rosa Parks, du nom d'une pionnière de la lutte contre les discriminations aux Etats-Unis, ouvre enfin ses portes. Cela faisait des années que les habitants de Clichy-sous-bois l'attendaient. Avec son bassin sportif de 25 mètres, son bassin d'apprentissage, et sa pataugeoire de jeux pour les plus petits, les Clichois n'ont plus rien à envier à leurs voisins.

Si les élèves de 6ème du collège Louise Michel ont déjà pu faire leurs premières longueurs, c'est ce week-end qu'a eu lieu l'inauguration officielle de l'infrastructure, en grande pompe avec le maire, le président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, la vice-présidente de la région, et surtout le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner.

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports - Radio France
Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports © Radio France - Delphine Evenou

Pour l'occasion, toute une ribambelle d'officiels a été forcée de revêtir de magnifiques chaussons de protection, une image assez insolite ...

Chaussons de rigueur lors de l'inauguration - Radio France
Chaussons de rigueur lors de l'inauguration © Radio France - Delphine Evenou

"Nager, ce n'est pas un luxe, c'est la liberté". Le ministre a prononcé un discours très féministe (en hommage à Rosa Parks) et axé sur l'importance de la mixité, entre filles et garçons mais aussi mixité sociale et culturelle. "Donner une piscine à une ville de plus de 30.000 habitants, c'est aussi une manière de rendre leur fierté aux Clichois" a ajouté Patrick Kanner. Les élus ont aussi insisté sur l'importance de cette piscine dans une commune où 8 élèves sur 10 arrivent en 6ème sans savoir nager. 

Pour les jeunes qui aiment plonger, c'est aussi un gros gain de temps, et plus de simplicité, car ils devaient jusqu'à présent aller jusqu'à la piscine du Raincy ou celle de Livry-Gargan. Par ailleurs, pour les scolaires, cela représente un quart d'heure supplémentaire dans l'eau lors des cours de natation.

La ville veut montrer qu'elle va de l'avant, alors qu'elle s'apprête à commémorer les dix ans des émeutes qui ont enflammé les banlieues. C'était le 27 octobre 2005, après la mort de Zyed et Bouna.