Économie – Social

SM Clean : la direction n'a pas disparu mais elle est très discrète aussi à Toulouse

Par Stéphanie Mora, France Bleu Toulouse mercredi 17 mai 2017 à 20:21

Porte close ce mercredi au siège de CM Clean à Toulouse
Porte close ce mercredi au siège de CM Clean à Toulouse © Radio France - Stéphanie Mora

Cette entreprise de nettoyage fondée en 2008 a son siège social à Toulouse. Elle emploie actuellement 250 salariés mais se retrouve en cessation de paiement. A Perpignan, les salariés sont sans nouvelle depuis 40 jours, à Toulouse la situation est un peu différente... Mais le malaise similaire.

Ce sont les salariés SM Clean de Perpignan qui ont tiré la sonnette d'alarme, mardi au micro de nos confrères de France Bleu Roussillon. Mais ici aussi la centaine de salariés toulousains est confrontée à une porte close. Plusieurs attendent des heures supplémentaires non payées depuis plusieurs semaines, des soldes de tout compte incomplets et s'inquiètent. Pierre lui n'est pas surpris : "ça fait 6 mois que ça ne va pas, les chantiers sont mal gérés, le personnel est mal recruté". Cet ancien employé a démissionné en septembre car sa feuille de paie ne correspondait pas aux heures faites selon lui.

Même le responsable de la branche nettoyage chez Force Ouvrière en Haute-Garonne a eu bien des difficultés ces derniers mois à joindre la direction pour des questions d'élections de délégués du personnel. "Le bateau prend l'eau, lui aurait confié une employée ajoutant qu'elle ne répondait plus au téléphone car elle ne savait plus que dire aux salariés.

SM Clean emploie 250 personnes de Bordeaux à Marseille. Mais selon l'avocate de la société de nettoyage, si la direction a du mal à répondre aux salariés perpignanais, toulousains, ou marseillais qui cherchent à la joindre ces dernières semaines ce serait plutôt parce qu'elle fait face à d'énormes problèmes de trésorerie. SM Clean est en sursis, l'entreprise s'est mise en cessation de paiement et a déclenché une procédure auprès du tribunal de commerce. Elle attend la nomination d'un mandataire la semaine prochaine.

Reportage au siège de SM Clean à Toulouse.

Une situation surprenante quand on sait que SM Clean a pour clients : Toulouse Métropole, l'Urssaf, l'armée, l'office HLM, la ville de Perpignan... Me Karen Faravel réplique que l'habit ne fait pas le moine :

"Ce n'est pas parce que ce sont de gros clients qu'ils règlent en temps et en heure! Ils changent les règles souvent, cela créé des décalages de trésorerie" Me K Favarel, avocate de SM Clean

Les salariés de SM Clean sont donc en sursis. Pour les salariés perpignanais, la situation est un peu plus compliquée. L'avocate explique que s'ils n'ont pas eu de nouvelles de leur direction toulousaine c'est parce qu' ils doivent être repris par la nouvelle entreprise, choisie par la municipalité de Perpignan à la place de SM Clean, pour faire le ménage dans ces locaux.