Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Coarraze éteint son éclairage public entre minuit et six heures du matin

mardi 5 septembre 2017 à 18:51 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Béarn et France Bleu

Au milieu de la nuit, le village de Coarraze ne sera pas éclairé. La mesure a pris effet dès le mois de juillet : entre 00h et 6h du matin, les lampadaires sont éteints. Le maire, Jean Saint-Josse, justifie cette mesure par la nécessité de faire des économies.

Les lampadaires vont s'éteindre entre minuit et six heures
Les lampadaires vont s'éteindre entre minuit et six heures - -Google Street View

Coarraze, France

S'il est minuit et que vous prenez la route de Pau jusqu'à Lourdes, en passant par le village de Coarraze, sachez qu'aucune lumière ne vous y accueillera. Le conseil municipal a décidé de mettre en place des mesures pour faire des économies : l'éclairage public en fait partie.

Le budget électricité diminué de moitié

La première mesure mise en vigueur depuis l'été est donc l'arrêt de l'éclairage public entre minuit et 6 heures du matin. Grâce à cela, le maire Jean Saint-Josse fait 15 000 euros d'économies par an, ce qui signifie la moitié du budget électricité de la commune. "C'est énorme", explique le premier édile. "Dans la mesure où les dotations de l'état baisse, il faut bien que les communes s'organisent pour essayer de gérer correctement les comptes publics."

Les habitants plutôt contents

La réaction dans la ville des habitants est plutôt positive. "Nous avons envoyé un courrier à toute la population, je n'ai eu aucune remarque, que des félicitations", raconte le maire. Cette nouveauté pose-t-elle des questions de sécurité ? "J'en ai parlé avec les gendarmes. Pas de problèmes particulier depuis cette coupure. J'estime donc que c'est satisfaisant" estime Jean Saint-Josse.

Les coarraziens se sentent plutôt satisfaits : même si certains ont été surpris au départ, ils applaudissent. Certains regrettent la lumière dans les routes étroites du village. Mais globalement, la réaction la plus commune est celle de ce jeune homme rencontré près de la mairie :

"De toute façon, entre minuit et six heures, je dors, je ne suis pas sur la route !"

En 2018, la mairie mettra en place une nouvelle mesure : des ballons fluorescents viendront remplacer les traditionnels lampadaires de la ville, car ils consomment moins d'énergie.