Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Cognac : les gilets jaunes visent l'industrie locale

- Mis à jour le -
Par , France Bleu La Rochelle

Une quarantaine de gilets jaunes ont bloqué aujourd'hui l'usine Verallia à Châteaubernard près de Cognac. Ils ont joué toute la journée avec les policiers au chat et à la souris. L'un d'entre eux fait l'objet d'une procédure pour outrage et port d'armes interdit.

Manifestation de gilets jaunes à Cognac en Décembre 2018
Manifestation de gilets jaunes à Cognac en Décembre 2018 © Radio France - Pierre MARSAT

C'est au nom de la défense de l'emploi que les gilets jaunes sont intervenus jeudi matin à Châteaubernard. Le site verrier est concerné par un appel de la CGT à la grève mercredi prochain. Selon le syndicat, c'est l'aménagement des fins de carrière qui est en cause dans tout le groupe Verallia. 60 salariés "inaptes" sur l'ensemble des verreries françaises seraient menacés de licenciements. Ce que conteste la direction du groupe. Délogés en milieu de matinée, les manifestants ont voulu bloquer le site Hennessy à Salles-d'Angles, comme ils l'avaient déjà fait vendredi dernier. 

Procédure pour outrage

Délogés de Salles-d'Angles par la police, ils sont revenus en début d'aprèsmidi à Châteaubernard, où la police leur a, à nouveau, demandé de quitter les lieux. L'un des manifestants a alors copieusement insulté les policiers ; il fait l'objet d'une procédure pour outrage et pour port d'armes interdit, puisqu'il avait sur lui deux couteaux. Un autre gilet jaune fait, quant à lui, l'objet d'une procédure pour entrave à la libre circulation. Le blocage de Verallia s'est terminé vers 15h30.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess