Économie – Social

Colère des buralistes : "on stigmatise notre profession"

Par Thierry Campredon, France Bleu Belfort-Montbéliard mardi 8 septembre 2015 à 10:51

Serge Cortinovis, président des buralistes du Territoire de Belfort
Serge Cortinovis, président des buralistes du Territoire de Belfort © Radio France - Thierry Campredon

Les buralistes sont vent debout contre le projet de Marisol Touraine qui veut imposer en France les paquets neutres à partir de Mai 2016 dans le cadre de son projet de Loi Santé.

Rideaux à moitié fermés, distribution de tracts, présentation de paquets neutres aux clients, les buralistes multiplient les actions ce mardi pour dénoncer le projet de Loi santé de Marisol Touraine. Une fausse bonne idée selon les buralistes qui affirment que cela va augmenter les trafics et favoriser les circuits parallèles. 

C'est une stigmatisation de notre profession

Serge Cortinovis, est le président des buralistes du Territoire de Belfort, pour lui, ce paquet neutre "ne réglera pas le problème du tabagisme, peut-être que cela pourra choquer quelques uns, mais le vrai problème c'est que les consommateurs qui n'aimeront pas ce paquet, iront se fournir dans les autres pays d'Europe où la législation est différente". 

Serge Cortinovis, président des buralistes du Territoire de Belfort

 Beaucoup de buralistes vont devoir fermer leur boutique

Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, en plus de ce projet de paquets neutres, les buralistes craignent une forte hausse du prix des  cigarettes, certains députés militent pour un paquet à 10 euros. "Nous représentons 120 mille emplois en France, et ce n'est pas en s'attaquant à nous de la sorte qu'on luttera efficacement contre le tabagisme"  affirme Serge Cortinovis qui n'exclu pas d'autres actions plus radicales dans les semaines à venir