Économie – Social

Collaboration entre Drôme et Ardèche pour lutter contre le cynips du châtaignier

Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 12 février 2015 à 6:00

Collecte de galles de cynips sur des châtaigniers de Châteauneuf-sur-Isère dans la Drôme
Collecte de galles de cynips sur des châtaigniers de Châteauneuf-sur-Isère dans la Drôme © Radio France - - Florence Gotschaux

Une vingtaine de personnes ont participé à une récolte un peu particulière, ce mardi, sur une parcelle de châtaigniers à Châteauneuf-sur-Isère. Ils ont cueilli des centaines de galles de cynips, un micro-insecte qui endommage les arbres. Leur espoir? Y trouver le précieux prédateur du parasite.

La lutte contre le cynips du châtaignier s'organise. La chambre d'agriculture de l'Ardèche, le Comité interprofessionnel de la châtaigne d'Ardèche et le Syndicat de défense de la châtaigne d'Ardèche ont lancé des récoltes de galles de cynips, sur une exploitation de Châteauneuf-sur-Isère, dans la Drôme. Le cynips, c'est ce parasite qui abîme les bourgeons des châtaigniers, les empêchant de faire une bogue ou une branche, et provoquant d'importantes pertes de productions.

Galles de cynips ENROBE1

Une galle sèche de cynips du châtaignier est susceptible d'être habitée par le prédateur du parasite : le torymus - Radio France
Une galle sèche de cynips du châtaignier est susceptible d'être habitée par le prédateur du parasite : le torymus © Radio France - - Florence Gotschaux

 

Le but c'est de trouver dans ces galles le prédateur du cynips: le torymus. Les techniciens de la Chambre d'agriculture de l'Ardèche vont ensuite les faire éclore, les éleveur, les faire se reproduire avant de les relâcher dans les exploitations ardéchoises au printemps pour qu'ils colonisent les parcelles. D'après les estimations, 5 à 7% des galles collectées seraient habitées par le torymus.

Galles de cynips ENROBE2

Six cents lâchers de rotymus sont prévus au printemps. L'élevage et l'achat de torymus sont possibles notament grâce à la souscription lancée par la profession à l'automne dernier pour sauver la Chataigne d'Ardèche. Un véritable succès: 200.000 euros avaient été collectés.

 

 

►►► À LIRE AUSSI  |  Les producteurs de châtaignes ardéchois récoltent déjà 10 000 euros contre le cynips

►►► ET AUSSI  |  Le Cynips, parasite du châtaignier poursuit son invasion en Ardèche