Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Colmar : " C'est très dur pour le moral" confient les commerçants non-essentiels qui fermeront samedi

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

C'est la mauvaise nouvelle de ce 1er avril : la fermetures des magasins non-essentiels à partir de samedi soir. A Colmar, les responsables de boutiques qui vendent des vêtements ou des chaussures font grise mine. "C'est un gros coup pour le moral", confient la plupart d'entre eux.

Vincent Houllé va devoir fermer ses deux magasins de chaussures à Colmar pendant un mois
Vincent Houllé va devoir fermer ses deux magasins de chaussures à Colmar pendant un mois © Radio France - Guillaume Chhum

Le nouveau tour de vis d'Emmanuel Macron pour faire reculer l'épidémie de Covid-19 ne fait pas l'affaire des commerces non-essentiels à Colmar. Dans les boutiques où l'on vend des vêtements ou des chaussures, c'est la soupe à la grimace

Même si les magasins peuvent ouvrir ce Vendredi saint en Alsace,  ces nouvelles mesures sont accueillies comme un "nouveau coup dur pour le moral", pour les commerçants colmariens. 

Les collections printemps-été vont rester dans les cartons pendant un mois 

Les collections printemps-été ont déjà été sorties et la fermeture des boutiques samedi soir n'est pas une bonne nouvelle. " Le beau temps était là et les consommateurs étaient revenus dans nos boutiques et là, c'est de nouveau le coup d'arrêt, c'est dur ! ", avance Vincent Houllé qui tient le magasin de chaussures Riethmuller dans le centre-ville de Colmar. 

Tony Gremillot gérant d'une boutique de vêtements va devoir s'organiser avec cette fermeture

Tony Grémillot va devoir fermer sa boutique de vêtements samedi soir
Tony Grémillot va devoir fermer sa boutique de vêtements samedi soir © Radio France - Guillaume Chhum

Pour les commerçants non-essentiels de Colmar ce tour de vis du gouvernement est un coup dur

"On va attendre les aides de l'Etat pour essayer de tenir, mais nous ce qu'on voudrait, c'est de pouvoir continuer à travailler," poursuit le commerçant. Il emploie huit personnes, dans ses deux magasins. 

"Cela faisait quelques jours que l'on travaillait plutôt bien, les clients étaient de nouveau chez nous grâce au soleil et là, nous allons de nouveau être à l'arrêt," regrette Tony Grémillot, le gérant d'un magasin de vêtements Urban Zone. 

Continuer à vendre en ligne 

Pour essayer d'amortir le choc, l'association "Les Vitrines de Colmar" a mis en place une boutique en ligne, pour que les commerçants puissent mettre en vente leurs articles. Internet, c'est l'une des solutions pour "limiter la casse"

"On va faire du click and collect. On va continuer à se battre et faire des photos pour Facebook et Instagram. On va être là tous les jours, comme si on travaillait parce que nous on est comme ça !", explique Delphine Belland, à la tête de la boutique Serge N Co. 

Le commerçant Vincent Houllé ne cache pas son amertume

Choix de la station

À venir dansDanssecondess