Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Comme élu local, le député Dominique Potier "s'opposerait" à un nouvel entrepôt Amazon

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Comme son homologue de la France Insoumise Caroline Fiat, le député PS de Meurthe-et-Moselle Dominique Potier a signé une tribune contre l'hégémonie d'Amazon, géant de la vente en ligne et gagnant de la crise sanitaire. Il était l'invité de France Bleu Lorraine ce mardi 17 novembre.

Le député socialiste de Meurthe-et-Moselle Dominique Potier a signé la tribune contre Amazon
Le député socialiste de Meurthe-et-Moselle Dominique Potier a signé la tribune contre Amazon © Maxppp - Thomas Padilla

"Stopper Amazon avant qu'il ne soit trop tard", c'est le titre de la tribune publiée sur France Info et signée par 120 ONG, syndicalistes, citoyens et élus dont le député socialiste de Meurthe-et-Moselle Dominique Potier. Il était l'invité de France Bleu Sud Lorraine ce mardi 17 novembre.

Pour Dominique Potier, la croissance d'Amazon, premier site de vente en ligne en France, n'est bonne pour personne : "ce n'est pas bon pour l'économie réelle, pas bon pour l'emploi ni l'écologie. Il faut un moratoire. Quand Amazon crée un emploi, il en détruit deux à quatre fois plus selon les études."

"Chacun est amené à faire un choix de consommation"

Mais comment stopper Amazon, une entreprise qui emploie malgré tout environ 10.000 salariés en France et qui compte comme clients 45% de la population française selon Kantar ? La réponse n'est pas simple, admet Dominique Potier : 

"Les responsabilités sont partagées. Il y a ceux qui y travaillent. Les échos qu'on a, c'est que ce n'est pas un travail très bien payé, qui réunit toutes les conditions de l'épanouissement. D'autre part, il y a ceux qui consomment, on est tous responsables. Chacun est amené à faire un choix de consommation".

"Je m'opposerais"

Dominique Potier signataire d'une tribune mais que ferait-il si un projet de centre Amazon se profilait sur son territoire ? S'opposerait-il à des centaines d'emplois comme cela sera le cas autour de Metz bientôt ? Le député socialiste prend position : 

"Je ne sais pas ce que j'aurais fait il y a quelques années mais je sais ce que je ferais aujourd'hui. Très clairement, je m'opposerais à cet entrepôt. Je n'en ferais pas seulement un acte de résistance mais un acte de créativité pour inventer une économie plus sociale, plus écologique. Je m'opposerais à Nancy comme ailleurs à un nouvel entrepôt Amazon".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess